fbpx

Vaccin Covid-19 /Argentine : Un scandale s’installe et implique des autorités

Vaccin Covid-19 /Argentine : Un scandale s’installe et implique des autorités

Des ministres et des « VIP » sont vaccinés à la place de ceux qui doivent le recevoir, en Argentine, au sein du ministère de la santé informe un journaliste proche du gouvernement.

Le journaliste Horacio Verbitsky, président du CELS (Centro de Estudios Legales y Sociales, organisation non-gouvernementale fondée en 1979 pour protéger les droits humains) a affirmé avoir lui-même était vacciné ainsi. Le président Alberto Fernández a destitué le ministre, mais le scandale prend de l’ampleur avec des révélations incriminant d’autres autorités, au moment où la population attend de s’immuniser.

L’Argentine a dépassé le seuil des 50.000 décès liés au Covid-19 et compte plus de deux millions de cas de contamination par le coronavirus, selon des chiffres du ministère de la Santé. Elle n’est pas la seule nation de l’Amérique Latine à être dans ce cas, le Pérou a aussi eu le même problème avec plus de 480 personnalités concernées.

L’Argentine à reçu 1.220.000 doses de Sputnik V et 580.000 doses du vaccin indien Covishield, arrivées en milieu de semaine.

Mamadou Kane

Laisser un commentaire