fbpx

Mélenchon et Faure taxent le Sénégal de « Démocratie piétinée »

Mélenchon et Faure taxent le Sénégal de « Démocratie piétinée »

Olivier Faure et Jean Luc Mélenchon ne cautionnent pas les dérives notées au Sénégal ces derniers jours notamment le non-respect des libertés, les marches qui sont réprimées par le pouvoir et les emprisonnements de près d’une centaines d’opposants après la marche de Yewwi Askanwi du 17 juin dernier réprimée par le pouvoir avec à la clé, 3 morts. Dans un post sur twitter, le socialiste Olivier Faure condamne également, avec vigueur les arrestations de députés et maires opposants sous le régime de Macky Sall.

La sortie de Mélenchon et de Faure, taxant le Sénégal de « Démocratie piétinée », à cause du professionnalisme montré par nos services de renseignement, qui ont pu déceler, à temps, des risque de troubles graves à l’ordre public, permettant ainsi, à l’Autorité préfectorale, d’interdire le rassemblement du 17 juin 2022 à Dakar, et de mettre en branle les forces de sécurité publique qui ont pu arrêter quelques figures de l’opposition lors de la marche de l’opposition à laquelle avait appelé une partie de l’opposition politique Sénégalaise, qui organisait ce rassemblement !

Ils s’en prennent à l’arrestation des organisateurs, publiquement connus, de ce rassemblement, dont des Députés de l’opposition et de gens de la société civile !

Pis encore, ils exigent leur libération, et l’arrêt des poursuites en cours.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.