fbpx

Chine : le gouvernement ratifie un accord d’extradition des Ouïghours réfugiés en Turquie

Chine : le gouvernement ratifie un accord d’extradition des Ouïghours réfugiés en Turquie


La Chine vient de ratifier un traité d’expatriation des Ouïghours qu’elle soupçonne de « terrorisme ». La Turquie qui est une des principales terre d’accueil des réfugiés Ouïghours, va-t-elle céder au désir de Pékin ? 



Ce traité, datant de 2017, vient d’entrer en vigueur ce week-end et exige aux pays qui ont accueilli des réfugiés Ouïghours de procéder à l’extradition en Chine de certains Ouïghours soupçonnés de « terrorisme ». Une décision qui mettra sans doute Ankara dans un dilemme, car bien que la population se soit familiarisée avec les Ouïghours, le gouvernement a plus que jamais besoin des financements chinois. 

Environ 50 000 Ouïghours se sont installés en Turquie en fuite aux violences subies par leur communauté en Chine. Soutenu par le peuple turc qui se sent lié par eux non seulement par la religion, mais aussi par la similitude des langues, la communauté Ouïghours risque fort de revivre le passé qu’elle avait tourné le dos.

La Turquie n’a pas encore ratifié le traité, il faut d’abord qu’il soit validé par le Parlement. Néanmoins, certains rapports accusent le gouvernement d’avoir commencé secrètement à extrader certains Ouïghours en Chine.

Khadim Diakhate

Un commentaire sur “Chine : le gouvernement ratifie un accord d’extradition des Ouïghours réfugiés en Turquie

Laisser un commentaire