fbpx

Algérie : Quinze ans de prisons ferme pour « Mme Maya » et dix ans pour ses filles Imène et Farah

Algérie : Quinze ans de prisons ferme pour « Mme Maya » et dix ans pour ses filles Imène et Farah

Quinze ans de prisons ferme pour « Mme Maya » et dix ans pour ses filles Imène et Farah, c’est la décision prise par le parquet algérien, ce dimanche 27 décembre, nous annonce Le Monde.



Zoulikha-Chafika Nachinache est célèbre pour avoir bâti sa richesse et sa puissance sur une fausse identité, celle d’être « la fille cachée » de l’ex président Algérien, Abdelaziz Bouteflika. Elle est jugée pour corruption et « trafic d’influence ». Le 14 octobre dernier, elle a été condamnée à douze ans de prison, une amende de 40.000 euros et à la saisie de ses biens.
Pour rappel, en juillet 2019, les services de sécurité algérienne ont saisi plusieurs de ses biens et propriétés. Au cours de cette enquête, ils ont découvert qu’elles étaient en connivence avec certains hauts responsables, deux anciens ministres, Mohamed Ghazi et Abdelghani Zaalane, condamnés à quinze ans de prison et l’ex chef de la police M. Hamel, condamné à 12 ans, selon L’Algérie Presse Service (l’APS) .

Lors de son procès en appel à la cour de justice de tipaza, ce vendredi, 26 décembre, « madame maya », quiprétendait être la fille de l’ancien président Bouteflika, a révélé qu’ « elle avait connu Bouteflika par l’intermédiaire de son père », et qu’ « elle n’avait aucun lien de parenté avec lui ». 

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire