fbpx

Brésil : Une fête de cinq jours organisée par Neymar dans un manoir sur la côte, dans l’état de Rio choque les Brésiliens

Brésil :  Une fête de cinq jours organisée par Neymar dans un manoir sur la côte, dans l’état de Rio choque les Brésiliens


Connu, pour être une personne de nature fêtarde, la star brésilienne Neymar a choqué les Brésiliens après que la nouvelle de sa fête prévue pour le réveillon a fuité. Alors que le Brésil est fortement touché par la pandémie de la Covid-19, la grande fête de Neymar pour le réveillon ne passe pas. 



La star du Paris Saint-Germain aurait prévu d’inviter environ 500 personnes pour une fête de cinq jours dans un manoir à Rio. Une information qui n’a pas tardé à faire la une des journaux brésiliens, qui estiment que c’est une « fête macabre ». Les Brésiliens, visiblement choqués, n’ont pas hésité à critiquer Neymar.

« Ce sont 500 personnes qui peuvent contaminer des milliers de personnes ! C’est complètement absurde de faire ça en pleine pandémie. C’est jouer avec la vie des autres. Il est complètement inconscient, n’a aucun amour pour son prochain», déclare une Brésilienne.

« Ça ne me surprend pas beaucoup. Neymar a toujours posé aux côtés de Jair Bolsonaro, c’est un mec qui aime les fêtes. Il fait partie de cette nouvelle génération qui a décidé de ne pas respecter les mesures de précaution. Mais 500 personnes, c’est de la provocation », affirme un autre brésilien. 

Le Brésil a dépassé ce week-end la barre des 190 000 morts liés à l’épidémie. Face à la persistance de la pandémie et à la hausse des morts, les événements publics avaient déjà été annulés. L’attitude de Neymar est vu alors comme égoïste par beaucoup de Brésiliens.

Les proches du joueur ont, au début tenté de nier l’existence de la fête. Celle-ci a été divulguée par les musiciens engagés. 

Dans un communiqué, l’entreprise qui organise la fête a voulu faire taire la polémique en assurant que les invités seront réduits à 150 personnes et que les protocoles sanitaires seront respectés.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire