fbpx

Senanime, le premier site streaming anime sénégalais voit le jour

Senanime,  le premier site streaming anime sénégalais voit le jour

Du king « One Piece » à l’insolent « Jujutsu Kaisen » en passant par les incontournables «Attaques des Titans » ou la nouveauté « Kaguya-sama », des jeunes sénégalais tapent fort et promettent du lourd avec l’arrivée du site streaming anime 100% « Made In Sénégal ».

Une petite équipe de jeunes, moins d’une dizaine de personnes tous sénégalais ont réussi une prouesse grandiloquente.
Ils ont mis en place un site de streaming anime qui comporte un interface et plateforme moderne et fluide.

Senanime, une besogne de jeunes sénégalais qui veulent battre à plate couture la concurrence

De nombreux animes et film d’animation sont déjà en place.
L’ajout d’autres animés se fera au fur et à mesure par les différents modo en vue d’égaler les plus gros site de streaming anime.

La plupart des membres de l’équipe ont commencé à s’intéresser aux anime très jeune. Ils ont généralement démarré à la Télévision. D’autres ont démarré il y a un peu plus d’une dizaine d’années.

« Nous avons remarqué qu’il y avait énormément de sites de streaming à disposition des Otaku.
Certains étant assez pénibles à utiliser car ayant une tonne de publicités et de pop-ups qui gâchent un peu le plaisir du visionnage.
Rares sont les sites gratuits permettant un visionnage tranquille, et aucun n’étant africain.
Nous avons pensé qu’avec les connaissances de nos informaticiens, camarades Otaku Sénégalais, il serait possible de mettre en place un site gratuit avec un minimum de publicités. Un site de streaming conçu par des enfants du pays, faciliterait grandement l’accès à nos anime préférés, a expliqué un des cofondateur du projet.

Il existe de plus en plus de Sénégalais qui se lancent dans l’écriture de manga.
Souvent des oneshots sans suite, mais l’idée d’un anime sénégalais digne de ce nom semble pour l’instant assez lointaine.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.