fbpx

SÉOUL 1988: Amadou Dia Bâ entre dans l’histoire de l’olympe

SÉOUL 1988: Amadou Dia Bâ entre dans l’histoire de l’olympe

Les Jeux olympiques d’été de 1988, Jeux de XXIV Olympiade de l’ère moderne ont été célébrés du 17 septembre au 02 octobre 1988, à Séoul en Corée du Sud. Des Joutes qui furent marquées par le boycott de la Corée du Nord qui souhaitait être impliquée dans l’organisation au même titre que sa « sœur-ennemie ». Mais l’événement qui marqua les esprits fut le contrôle positif pour dopage du sprinter canadien Ben Johnson après sa victoire en finale du 100 m.

Le Sénégal sera à sa 7e participation avec 23 sportifs dont 22 hommes et 1 femmes dans 4 disciplines sportives ( Athlétisme-Judo-Lutte-Natation).
L’athlétisme sera composé de Aissatou Tandian (400 m), du Porte-drapeau, El Hadj Amadou Dia Bâ (400 m Haies-4×400 m), Cheikh Tidiane Boye (1500 m), Ousmane Diarra (800 m), Joseph Diaz (100-200 m), Moussa Fall N*2 (800 m-4×400 m), Amadou Mbagnick Mbaye (100-200 m), Babacar Niang (800-4x400m), Babacar POUYE (-), Charles Louis Seck (100-200 m), et Ibrahima Tamba (200-400 m). Mamadou Ndiaye « Tokyo » était Directeur Technique et Jean Gomis entraîneur.

Le Judo avait déplacé 5 sportifs Aly Attyé (-78 kg), Ankiline Diabong (86 kg), Babacar Diop (-60 kg), Pierre Yves Séne (-65 kg) et Lansana Coly (+100 kg). L’équipe était entraînée par Me Amara Dabo Directeur Technique National et Abdoulaye Diba, entraîneur .

Lutte olympique avait une délégation de 4 sportifs avec Djibril Diouf (74 kg), Oumar Ngom « Cheikh Mbaba » (82 kg) Moustapha Gueye (90 kg) et Ambroise Sarr (100 kg). Deux techniciens étaient dans cette délégation, il s’agit du Directeur Technique National Ibra Yade et l’entraîneur Frédéric Rubio de la coopération française.

La Natation avec Mohamed Diop et Bruno Ndiaye (50-100 m Libre). Pour l’histoire, la natation ne faisait pas partie de la délégation. Mais les deux athlètes auréolés d’une bonne performance au retour du e compétition internationale, le Ministre de la Jeunesse et des Sports de l’époque, Abdoulaye Makhtar Diop, demanda aux responsables du CNOSS d’intégrer ces deux athlètes dans la délégation. Il a fallu les intégrer dans le camp de jeunesse pendant 8 jours avant qu’il ne regagne le village olympique avec chacun son accréditation et plonger dans les bassins. Les deux nageurs étaient encadrés par Sidate Niane.

Pour Séoul malgré quelques bonnes performances, la médaille d’argent de ElHadji Amadou Dia Bâ au 400 m haies avec un chrono de 47s23 finira par éclipser toutes les performances. Ce dernier entrait dans l’histoire de l’olympe en offrant au Sénégal sa toute première médaille et la seule olympique jusqu’à nos jours. Une grande performance pour l’athlétisme, mais pour tout le sport sénégalais.

Cette délégation était conduite par Abdoulaye Makhtar Diop, ministre des Sports, Lamine Diack étant président du CNOSS

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire