fbpx

Affaire Sonko : L’association des kinésithérapeutes porte plainte et se constitue partie civile

Affaire Sonko : L’association des kinésithérapeutes porte plainte et se constitue partie civile

L’affaire du présumé viol de Sonko engendre un effet inattendu. L’association des kinésithérapeutes entre dans la danse et saisit la justice pour usurpation de fonction.

Dr Cheikh Seck et ses confrères de l’association nationale des kinésithérapeutes du Sénégal sont très révoltés. Après avoir reçu l’information selon laquelle Ousmane Sonko fréquentait un salon de massage pour soigner une pathologie qui normalement selon eux, ne devrait être professionnellement gérée que par des docteurs et des agents formés et reconnus comme tels, les membres de l’association des kinésithérapeutes du Sénégal ont jugé nécessaire de déposer une plainte.

Interrogé sur la TFM, le Dr Cheikh estime que lui et ses collègues ne peuvent pas laisser passer cette usurpation de fonction. Il a annoncé qu’une plainte allait être déposée devant le parquet afin que son association se constitue en partie civile.

Gallaye Camara

Laisser un commentaire