fbpx

L’opposition derrière Ousmane Sonko

L’opposition derrière Ousmane Sonko

Après Khalifa Sall et Barthélémy Dias, le leader du Pastef bénéficie d’un autre soutien de taille au sein de l’opposition.

Face aux accusations de viol et de menaces de mort contre Ousmane Sonko, les Leaders du Congrès de la Renaissance Démocratique (CRD), qui voient cette affaire comme une tentative d’élimination politique, se sont rangés dans le camp de l’accusé.

« La Conférence des Leaders du Congrès de la Renaissance Démocratique a été informée des accusations de viols portées sur le député Ousmane Sonko, président du parti PASTEF. A cet égard, le CRD rappelle à l’opinion nationale et internationale le projet énoncé publiquement par le Président Macky Sall de réduire l’opposition à sa plus simple expression », lit-on dans leur communiqué.

Ainsi, le Congrès de la renaissance Démocratique « réaffirme son adhésion à l’impérieuse nécessité d’un grand rassemblement démocratique et patriotique pour arrêter la machine dictatoriale de la dynastie Faye Sall. Le Congrès de la Renaissance témoigne de sa solidarité au Président Ousmane Sonko et garde l’espoir qu’il sortira très rapidement de cette épreuve pour poursuivre le combat qu’il a engagé avec ses partisans et ses partenaires auprès du peuple sénégalais ».

Hiro

Laisser un commentaire