fbpx

Levée de l’immunité parlementaire : Thierno Bocoum donne sa position

Levée de l’immunité parlementaire : Thierno Bocoum donne sa position

« Une faute grave de la part du Bureau de l’Assemblée Nationale, une commission ne peut en aucun cas mettre en place une autre commission », a déclaré le leader du mouvement Agir, concernant la création de la commission ad hoc.

Thierno Bocoum a affirmé en citant le règlement intérieur de l’Assemblée Nationale que le Bureau Législatif a violé les lois qu’il a votées. Il ajoute qu’il s’est permis d’adapter avec celles de la France et que ceux qui doivent constituer le Bureau devraient être choisis par l’Assemblée Nationale.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire