fbpx

SYDNEY 2000 : Amy Mbacké Thiam 400 m et le relais 4×400 m Masculin en demi finale

SYDNEY 2000 : Amy Mbacké Thiam 400 m et le relais 4×400 m Masculin en demi finale

Les Jeux olympiques d’été de 2000, jeux de la XXVIIe olympiade de l’ère moderne, se sont déroulés à Sydney en Nouvelle-Galle du Sud, en Australie) du 15 septembre au 1er octobre 2000, juste à la fin de l’hiver et au début du printemps, 40 ans après Melbourne en 1956.
Le Sénégal sera à sa 10e participation avec 26 sportifs répartis dans les disciplines sportives ( Athlétisme-Judo-Lutte-Natation-Basketball-Boxe). La délégation est conduite par le Ministre des Sports Joseph Ndong, premier ministre des Sports sous le magistère du Président Abdoulaye Wade qui venait de remporter l’élection présidentielle après un second tour devant le Président Abdou Diouf après, un règne socialiste de 40 ans. Lamine Diack étant toujours Président du CNOSS, Mame Tacko Diouf est là porte-drapeau. Pour la première fois on venait de désigner une femme comme porte-drapeau de la délégation, surtout que cette délégation comptait plus de sportives femmes que de sportifs hommes.
L’athlétisme aura comme tête de file la porte-drapeau, Mame Tacko Faye (100-400 m Haies), Aida Diop (100-200 m), Amy Mbacké Thiam (400 m), Sophie Domenech (400 m), Jean Dominique Diémé (400 m Haies), Ibou Faye (400 m Haies), Hachim Ndiaye (400 m), Oumar Loum, Ousmane Niang, Youssoupha Sarr (400 m). Ces athlètes étaient encadrés par Jean Gomis, Directeur Technique National, Lamine Ndao étant entraîneur.

Le judo avait dans ses bagages la championne d’Afrique en titre de plus de 78 kg qui a été éliminée dès le premier tour par la Britannique Karina Bryant. La délégation était composée du Présidentde la Fédération Sénégalaise de Judo et Disciplines Associées, El Hadji Moussa Dia et du Directeur Technique National Hamid Rajab.

La lutte aussi n’avait qu’un seul représentant, en la personne de Alioune Diouf dans la catégorie de – 85 accompagné par Ibrahima Sarr Ditecteur administratif du CNG de lutte et Abdou Badji Directeur Technique National.

La natation viendra avec deux nageurs Zeina Sahéli (100 m nage libre) se classant 50e sur 54 avec un chrono de 1.07.37, et Malick Fall (100 m brasse) avec un temps 1.08.60 tous deux éliminés au premier tour, car ayant aussi bénéficié du Wild Card (invitations).

La Boxe sera aussi présente avec un seul puncheur, El Hadji Djibril Fall en mi-lourd -81 kg qui sera éliminé au premier tour .

Enfin le Basket-ball féminin qui participe pour la première fois à une olympiade. Après la conquête du titre de championne d’Afrique, la sélection sénégalaise sera logée dans le Groupe A aux côtés de l’Australie, de la France, du Brésil, de la Slovaquie et du Canada. L’équipe comprend Coumba Cissé, Adama Diakhaté, Khady Diop, Bineta Diouf, Mborika Fall, Awa Gueye, Mariéme Lô, Mame Maty Mbengue, Astou Ndiaye, Khady Yacine Ngom, Ndialou Paye. La délégation était conduite par Maguette Diop, Directeur Technique National, Ousseynou Ndiaga Diop et Pape Moussa Touré comme entraîneurs. Elle perdra tous ses matches les armes à la main, face à l’Australie (39-96), France (39-75), Brésil (48-82), Slovaquie (32-68) Canada (41-62) et pour les 11ème et 12ème places contre la Nouvelle Zélande (69-72).


Il faut souligner que les performances n’ont pas été fameuses, hormis les demi-finales de Amy Mbacké Thiam au 400 m dames 51.60 et le relais 4×400 m hommes Avec Oumar Loum, Ousmane Niang, Youssoupha Sarr et Ibou Faye 3,02.94.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire