fbpx

Notre Sénégal est orphelin : il a perdu une grande sainte.

Notre Sénégal est orphelin : il a perdu une grande sainte.

L’enseignante des âmes sensibles Seyda Mariama Niass nous a quittés, avec cette discrétion qui était un trait de sa personnalité. Comment lui rendre aujourd’hui un hommage qui soit digne de ce qu’elle fut et de ce qu’elle fit. Éducatrice spirituelle, plus encore chercheur, savante et enseignante réputée, notre Seyda était tout cela à la fois et avec un égal bonheur. L’intelligence était exceptionnelle, son expression pouvait être fulgurante. La générosité était à l’égal des dons de l’esprit. Vous porterez la trace de notre histoire. Votre mémoire demeurera notre honneur.

Hommage de Thierno Alassane SALL à Seyda Mariama Niass

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire