fbpx

Alexeï Navalny poursuivi pour « escroquerie » par la justice russe

Alexeï Navalny poursuivi pour « escroquerie » par la justice russe





La justice russe a indiqué mardi 29 décembre avoir entamé une enquête pénale contre lui, portant sur des faits d’ « escroquerie à grande échelle », risquant ainsi une condamnation de dix ans d’emprisonnement.



S’il a pendant longtemps clamé son désir de retourner dans son pays, l’opposant pourrait changer d’avis. La justice russe a indiqué mardi 29 décembre avoir entamé une enquête pénale contre lui, portant sur des faits d’ « escroquerie à grande échelle », risquant ainsi une condamnation de dix ans d’emprisonnement.

Alexeï Navalny a été victime d’une tentative d’assassinat par empoisonnement le 22 août 2020 alors qu’il était au bord d’un vol Tomsk-Moscou. Il s’en est suivi un malaise qui le plongea dans le coma. Il va s’envoler deux jours plus tard vers l’Allemagne. 

L’opposant a plus tard réussi à piéger au téléphone l’un des agents du FSB ayant participé à son empoisonnement et mis en ligne le témoignage. Moscou a contre-attaqué en ouvrant une enquête pour « fraudes à grande échelle ».

Il lui a été accusé d’avoir utilisé à son bénéfice une partie des dons récoltés lors de ses enquêtes sur la corruption au sein des élites russes. Pour sa part, Navalny n’a pas tardé à souligner « l’hystérie » de Poutine.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire