fbpx

Dakar Arena de Diamniadio : Macky SALL et ses comparses interdisent l’accès aux Moustarchidines qui organisent ce 18 juin un « Grand Sargal » à l’honneur de Serigne Moustapha SY.

Dakar Arena de Diamniadio : Macky SALL et ses comparses interdisent l’accès aux Moustarchidines qui organisent ce 18 juin un « Grand Sargal » à l’honneur de Serigne Moustapha SY.

Depuis plusieurs années maintenant, le Dahiratoul Moustarchidina Wal Moustarchidaty (DMWM) commémore l’anniversaire de son responsable moral, le guide charismatique Serigne Moustapha SY Al Maktoum. Cette commémoration est marquée, entre autres, par l’organisation des séances de prières, des moments de coupe de gâteaux, des concours de poésie en arabe, wolof, anglais et français en hommage au responsable moral.

Le 11 juin de l’année dernière, par l’intermédiaire du groupement dénommé « Atarah », Les Femmes Dévouées pour la Cause, le DMWM avait organisé une grande rencontre au Grand Théâtre de Dakar pour permettre aux Moustarchidines de venir en masse célébrer cet évènement dans une ambiance conviviale garnie par de la musique afro-arabe, de la poésie et des discours à l’honneur et avec la présence de Serigne Moustapha SY.

La salle du Grand Théâtre était pleinement remplie l’année dernière, cette fois-ci pour l’organisation du 18 juin 2022, le groupement « Atarah » a choisi #Dakar_Arena, un complexe multifonctionnel sis à Diamniadio conçu pour recevoir plus de 15.000 spectateurs pour tenir l’événement. Actuellement, plus de 13.000 tickets sont déjà vendus à des gens qui souhaitent assister à ce grand rendez-vous.

Malheureusement, la politique politicienne de Macky SALL vient de tout saboter. En effet, nonobstant les dispositions prises par le groupement pour une meilleure organisation de ce rendez-vous annuel, le régime actuel a banalement et illégalement donné instruction à la société de gestion de l’infrastructure ( SOGIP SA ), d’annuler la tenue de l’événement au sein de Dakar Arena. Pourtant, le groupement « Atarah » a dépensé plus 50 millions pour réussir un événement exceptionnel, notamment en engageant un prestataire externe, en l’occurrence le centre culturel Kalinka, pour l’organisation.

La secrétaire générale dudit centre, Mme Oumy SENE, informe avoir entamé les démarches auprès de la SOGIP, depuis le mois d’avril 2022. La discussion entre les deux entités a abouti à la signature le 19 mai passé, d’un contrat dans lequel il est prévu le versement d’un montant de 5 millions à titre de caution et de 17,7 millions TTC pour la location de la salle. Des montants que la structure organisatrice a versé dans les délais requis.

Désagréablement, malgré tous ces efforts consentis pour l’organisation de ce « Sargal », les Moustarchidines ont la surprise d’apprendre ce 15 juin, à 72h de l’événement, l’annulation de leur réservation pour la salle devant tenir le « Sargal » et pour justifier cette forfaiture, la SOGIP affirme fallacieusement qu »il y a eu un petit souci de coupure de connexion dans leur système incendiaire, à cause de quoi ils ne peuvent plus garantir l’organisation du spectacle le samedi ».

Des propos que la secrétaire générale du centre culturel Kalinka, une dame justifiant de 20 ans d’expérience dans le monde de la cinématographie, refuse de gober. Elle demande ainsi des explications, notamment le rapport du technicien qui a constaté le défaut technique pour comprendre exactement c’est quoi ce soit disant souci.

Aussi, voir quelles peuvent être les alternatives proposées par la SOGIP comme il est stipulé sur le contrat que la société, en cas problème lié à la disponibilité de la salle, trouve forcément des alternatives satisfaisantes pour les locataires.


Figurez-vous, la réponse aux requêtes légitimes de cette dame n’est autre qu’une lettre d’annulation du contrat digne d’un larbin exécuteur automatique d’ordre aberrant. Pire, l’équipe organisatrice de l’événement s’est rendue jusqu’à Diamniadio, à Dakar Arena pour constater physiquement le souci souligné par la SOGIP, mais elle a été honteusement interdite d’accès à l’infrastructure.

Définitivement, tout porte à croire avec certitude que c’est le président Macky SALL et ses petits comparses qui manigancent le sabotage de cette belle rencontre organisée à l’honneur de Serigne Moustapha SY, président du parti opposant le Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR), responsable moral du DMWM par les condisciples Moustarchidines.

À ces petites ombres malhonnêtes qui n’ont réussi pendant ces 10 dernières années, qu’à appauvrir les sénégalais, à protéger des insulteurs et voleurs connus et à ériger la corruption et la violation des droits humains comme règle dans ce Sénégal, les Moustarchidines exigent l’arrêt immédiat de la provocation qu’ils font contre Serigne Moustapha SY.

Ousmane GAYE

SerigneMoustaphaSy PUR Officiel Ousmane SONKO Yewwi ASKAN WI

Gallaye Camara

Laisser un commentaire