fbpx

Affaire « Sweet beauté » : La propriétaire du salon évite la prison mais…

Affaire « Sweet beauté » : La propriétaire du salon évite la prison mais…

La propriétaire du salon « Sweet beauté » est libérée par le juge, après son audition du mercredi 3 mars. Mamadou Seck juge l’état de santé de son nouveau-né incompatible avec la prison.

La patronne du salon de Spa « Sweet beauté » a répondu hier à l’appel du juge du 8e cabinet, Mamadou Seck. Poursuivi pour incitation à la débauche, complicité de viol et diffusion d’images contraire aux bonnes mœurs, Ndeye Khady Ndiaye est placée sous contrôle judiciaire. Le juge lui demande de fermer son salon et lui évite la prison à cause de la santé de son fils.
Elle est attendu mercredi prochain devant le juge.

Gallaye Camara

Laisser un commentaire