fbpx

Nous disons halte et non à cette forfaiture. Nous ferons face aux tueurs de démocratie“, déclare Adama Gaye sur sa page Facebook.

Nous disons halte et non à cette forfaiture. Nous ferons face aux tueurs de démocratie“, déclare Adama Gaye sur sa page Facebook.



Le journaliste montre son désagrément à la suite du communiqué du ministre de l’Intérieur qui met en garde le Parti PASTEF et le menace de dissolution. Il estime que le gouvernement montre sa peur face à ce parti » non à l’interdiction de PASTEF, vouloir le supprimer n’est que le dernier signe de la panique d’un régime failli qui sait que les carottes sont cuites ». Il appelle le peuple Sénégalais à prendre ses dispositions pour combattre l’injustice et rétablir la démocratie sénégalaise, notre cause est commune, nos divergences secondaires. Nous devons abattre ce régime criminel, odieux, qui tue nos libertés, vole nos ressources, détruit notre société, y insère des anti-valeurs“.


Pour rappel, le Parti PASTEF de Ousmane Sonko avait lancé une campagne de levée de fonds internationale, ce samedi.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire