fbpx

Birmanie: Aung San Suu Kyi dorénavant inculpée pour «incitation aux troubles publics»

Birmanie: Aung San Suu Kyi dorénavant inculpée pour «incitation aux troubles publics»

Les accusations se corsent pour la première ministre de la Birmanie. Deux nouvelles infractions se sont ajoutées à la liste ce lundi 1er mars.

La Birmanie, qui a connu dimanche une journée de répression des plus meurtrière depuis le coup d’État, vit actuellement un des procès les plus importants du pays. Aung San Suu Kyi et le président birman U Win Myint ont connu leur deuxième audience depuis leur arrestation. Néanmoins, peu d’informations circulent sur cette affaire.

Une nouvelle charge s’ajoute pour le Prix de la Nobel de la paix 1991. Elle est poursuivie pour « incitation aux troubles publics » tout comme son leader U Win Myint. Ils risquent jusqu’à deux ans de prison.

Par ailleurs, la première ministre est aussi accusée de possession illégale de matériel de Télécom. Ce qui constitue une violation d’une loi sur les télécommunications. L’infraction est munie d’un an d’emprisonnement.

Hiro

Laisser un commentaire