fbpx

Sonko dans une autre procédure : l’appel à l’insurrection collé au patron du Pastef

Sonko dans une autre procédure : l’appel à l’insurrection collé au patron du Pastef

Appel à l’insurrection, c’est l’autre délit qui est reproché à Ousmane Sonko, lors de son discours face à la presse, tenu ce dimanche 7 février.

Dans son réquisitoire de feu contre les militants d’Ousmane Sonko qui se sont attaqués aux forces de l’ordre avant de brûler des véhicules et de s’en prendre aux intérêts français, notamment Auchan Sacré-Cœur et la station Total de liberté 6.

Serigne Bassirou Guèye a visé X et visiblement, X fait référence à Sonko. D’après un spécialiste du droit, tout porte à croire que le leader de Pastef sera appelé dans cette procédure devant le Doyen des juges, en plus du dossier de viol dans lequel la procédure de levée de son immunité est lancée.

Poursuivi pour viols et menaces de morts, le leader du Pastef verra son immunité parlementaire levée pour faire face à la justice. Il aura à répondre à d’autres chefs d’accusations. Une procédure est lancée et 19 de ses sympathisants seront entendus pour « association de malfaiteurs, organisation d’un mouvement insurrectionnel, violence et voie de fait à agent de la force publique dans l’exercice de ses fonctions, dégradation de biens appartenant à l’Etat et incendie criminel ».

Gallaye Camara

Laisser un commentaire