fbpx

Ousmane Sonko poursuivi pour d’autres délits

Ousmane Sonko poursuivi pour d’autres délits

Appel à l’insurrection, c’est l’autre délit qui est reproché à Ousmane Sonko, lors de son discours face à la presse, tenu ce dimanche 7 février.

Poursuivi pour viols et menaces de mort, le leader du Pastef verra son immunité parlementaire levée pour faire face à la justice. Il aura à répondre à d’autres chefs d’accusations. Une procédure est lancée et 19 de ses sympathisants seront entendus pour « association de malfaiteurs, organisation d’un mouvement insurrectionnel, violence et voie de fait à agent de la force publique dans l’exercice de ses fonctions, dégradation de biens appartenant à l’Etat et incendie criminel ».

Khadim Diakhate

2 commentaires sur “Ousmane Sonko poursuivi pour d’autres délits

  1. Comme le disait le sage « borom thiakh dou khekh ak borom batou nene » j’imaginais bien qu’on introduit d’autres accusations sur l’affaire.

Laisser un commentaire