fbpx

Justice : pour avoir brûlé vif son mari, Aïda Mbacké à la barre de la chambre criminelle le 07 juillet prochain

Justice : pour avoir brûlé vif son mari, Aïda Mbacké à la barre de la chambre criminelle le 07 juillet prochain

L’affaire avait provoqué une onde de choc au Sénégal en novembre 2018.
Une dame du nom de Aïda Mbacké avait été arrêtée pour « meurtre » de son mari Khadim Ndiaye. La victime était brûlé vif par son épouse dans leur appartement sis aux Maristes, et malheureusement il n’avait pas survécu à ses blessures, a finalement rendu l’âme à l’hôpital, quelques jours après.

Elle ne pouvait plus supporter le fait que son mari soit devenu polygame.

Détenue à la maison d’arrêts pour les femmes de Liberté 6, Aïda Mbacké, sera jugée à la barre de la chambre criminelle le 7 juillet prochain. Lors de son face à face avec le juge en décembre 2018, elle avait dit avoir agi sous l’emprise de la colère.

« Je ne sais pas exactement ce qui m’a poussée à commettre ce forfait. Je ne voulais pas le tuer. J’étais en colère parce qu’il m’a annoncé avoir pris une deuxième épouse ».

Le jour du drame, une dispute a éclaté entre les deux. Par la suite, le mari s’était retiré dans sa chambre à coucher. C’est alors que l’épouse s’est emparée du récipient contenant le liquide inflammable qu’elle s’est empressée de verser à différents endroits de l’appartement, toujours à l’insu de l’époux, resté dans sa chambre à coucher. Après quoi, la dame a mis le feu avant de prendre la direction de la sortie.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.