fbpx

Présidentielle au Tchad: Théophile Bongoro désigné candidat d’une coalition de 16 partis politiques

Présidentielle au Tchad: Théophile Bongoro désigné candidat d’une coalition de 16 partis politiques

Maître Théophile Bongoro a été choisi pour représenter l’Alliance victoire, composée de 16 partis politiques, au prochain scrutin présidentiel. Ce choix est d’autant plus étonnant puisque c’était l’opposant historique le président de l’UNDR, Saleh Kebzabo qui était pressenti comme le candidat de l’opposition.

Le 11 avril prochain, Théophile Bongoro, nouveau visage de l’opposition, tentera d’arracher le pouvoir à Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans.

Après avoir obtenu neuf voix contre cinq pour Saleh Kebzabo, Théophile Bongoro, âgé d’une cinquantaine d’année a été investi comme le nouveau candidat de l’opposition. L’homme politique en question est un notaire de profession. Il a créé son parti, le Parti pour le rassemblement et l’équité au Tchad, en 2018. Sa nomination à étonné plus d’un car jusque-là, Théophile Bongoro semblait peu peser dans l’échiquier politique.

Saleh Kebzabo fair-play

Des questions s’imposent : la nomination de Bongoro contenterait-elle tous les membres de l’opposition tchadienne ? Saleh Kebzabo laissera-t-il sa chance de devenir président lui échapper ? Des sources révèlent qu’il a été très fair play lors de la nomination de son confrère et qu’il a même félicité ce dernier. Selon RFI, qui a pu le joindre, M. Kebzabo n’a pas voulu s’exprimer sur cette désignation.

« Sur le terrain politique, on ne peut jamais être sûr de rien, déclarait Mahamat Ahmat Alhabo, du Parti pour les libertés et le développement, membre de l’Alliance. Mais notre initiative est inédite au Tchad, il est donc important qu’on lui donne sa chance », a-t-il conclu.

Gallaye Camara

Laisser un commentaire