fbpx

Israël/Commémoration de la Naska : Une journaliste arrêtée dans la violence

Israël/Commémoration de la Naska : Une journaliste arrêtée dans la violence

« Ne me touchez pas ! ». C’est en ces termes traduits de l’anglais que la journaliste Israélienne Givara Budeiri s’est débattue lors de son arrestation, ce samedi 5 juin. C’est lors de la couverture de la commémoration du 54e anniversaire de la Naska.

Le gilet pare-balles avec l’insigne Presse n’a pas empêché les policiers de se ruer sur la journaliste de la chaîne Al-Jazeera. Givara Budeiri a désormais un bras dans le plâtre, une fracture a la main gauche et comme condition de sa relâche quelques heures plus tard, la police israélienne lui a imposé de ne plus couvrir l’actualité de Sheikh Jarrah pendant 15 jours. Le directeur par intérim de la chaîne Al-Jazeera, Mostefa Souag dénonce ces actions violentes sur les journalistes et ajoute que c’est une volonté « de les faire taire, que ce soit à Gaza ou à Jérusalem ».

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.