fbpx

Equipe nationale : Aliou Cissé signe un nouveau contrat de deux ans

Equipe nationale : Aliou Cissé signe un nouveau contrat de deux ans

Aliou Cissé, le sélectionneur de Lions a prolongé son contrat de deux ans. Il est désormais lié à la Fédération sénégalaise de football (FSF) jusqu’en septembre 2023 juste après la CAN. Ce contrat a été signé discrètement dans le bureau du président de la FSF, depuis le lundi 20 septembre dernier.

Après le 31 août dernier, date marquant la fin du contrat qui liait Aliou Cissé et la fédération, les deux parties ont engagé des pourparlers. Si les dignitaires de la FSF n’ont pas anticipé les discussions, c’est parce qu’ils étaient engagés dans la campagne électorale qui a abouti à la réélection du président me augustin Senghor pour un 4ème mandat. Cet objectif atteint, les deux parties avaient convenu d’entamer le dialogue mais tout en n’oubliant pas les deux premières sorties des Lions, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. D’ailleurs, c’est pourquoi Aliou Cissé a tranquillement conduit les Lions qui se sont imposés face aux Éperviers du Togo et aux Diables rouges du Congo, les 1er et 7 septembre derniers à Thiès et à Brazzaville.

Matar Bâ refuse une augmentation salariale

Cependant, il y a eu des points d’achoppement dans les négociations. Le sélectionneur a exigé deux ans de contrat. Mais n’étant pas les payeurs, le président de la FSF, Me augustin Senghor et son 2ème vice- président, Abdoulaye Sow, qui chapeautent le dossier auraient accompagné Aliou Cissé chez le ministre des sports, Matar bâ, pour une séance d’explications. Le sélectionneur a alors réitéré son envie de poursuivre l’aventure jusqu’en 2023, non sans demander une augmentation de salaire. Malheureusement, sa requête n’a pas eu d’écho favorable auprès du patron du sport sénégalais pour qui il n’est pas question d’augmenter un centime aux 15 millions FCFa d’émoluments mensuels que le sélectionneur perçoit en net d’impôts. Malgré les conciliabules, Matar Bâ est resté intransigeant.

Silence radio de Augustin Senghor

Aliou Cissé est ainsi récompensé pour les probants résultats de son équipe, qui n’a jamais perdu de match en éliminatoires, tant pour la Coupe du monde que pour la Coupe d’Afrique des nations, en 6 ans de règne au cours desquelles elle n’a essuyé que trois défaites en matchs officiels.

Cependant, les nouvelles équipes du Comité exécutif et du Comité d’urgence n’ont pas été officiellement saisies d’une quelconque prolongation de contrat de Cissé. Et l’on ne sait pas si le président de la FsF s’est personnellement entretenu avec les membres concernés pour les informer de la signature du sélectionneur. En tout cas, à chaque fois que le quotidien Record l’a interpellé sur la question pour en savoir plus, le président Senghor n’a jamais pris la peine de répondre. Sur la question, son 2ème vice-président, Abdoulaye Sow, confirme l’information mais dit être déconnecté et ignorer les clauses du nouveau contrat de l’homme aux dreadlocks.

Avec record

A. Gueye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.