fbpx

Expulsion de ses locaux : les précisions de la direction de l’ISEG

Expulsion de ses locaux : les précisions de la direction de l’ISEG

La rumeur qui courait depuis hier comme quoi l’ISEG était expulsé de ses locaux a été démentie par la direction de l’ISEG.

« L’Iseg n’a jamais loué pour être expulsé d’un immeuble situé à Sacre-coeur 3. Un pur amalgame créant une confusion et une tentative de discrédit sur notre institution. L’ISEG, s’il en est, à loué ses immeubles à Sacré-coeur 1 et en a acquis certains par achat sur fonds propres. Un de ces immeubles dénommé  » Maison blanche où logent les étudiants démunis dans le cadre de notre généreuse politique sociale ».

La direction de poursuivre: « cet immeuble en question a été illégalement et d’une manière anarchique, occupé par le bailleur. Des mars 2020, ce bailleur irresponsable a transformé l’immeuble en pâturage en y convoyant des vaches, des bœufs et surtout plus de 10 chameaux et chapelles. Ce bailleur a passé près de 2 ans à y immoler des bœufs et des chameaux en guise d’intimidation mystique dans la maison louée par l’Iseg. Inadmissible une maison résidentielle de Sacre-Coeur 1 soit transformée en pâturage de bétail malgré notre désapprobation et celle du voisinage ».

« Sur un autre dossier de contentieux avec l’Iseg, ce bailleur a été inculpé par la justice et se terre présentement à l’extérieur », a-t-elle conclu.

La direction de l’ISEG déclare qu’elle va traîner en justice le bailleur.

Sophie DIOP

Laisser un commentaire