fbpx

Affaire Adji Sarr – Sonko : les incohérences de la patronne de Sweet Beauty qui pourraient nuire à Sonko

Affaire Adji Sarr – Sonko : les incohérences de la patronne de Sweet Beauty qui pourraient nuire à Sonko

Ndeye Khady Ndiaye est très présente dans le milieu médiatique ces derniers temps. Fervente défenseure d’Ousmane Sonko accusé d’un présumé viol, la patronne du salon de massage tient depuis un moment des discours contradictoires. Une communication qui risque de porter préjudice au leader du Pastef.

D’après nos confrères de Direct news, les versions de Ndeye Khady Ndiaye ne corroborent pas toujours avec celles de Sonko. Un constat qui risque d’handicaper l’accusé devant le procureur.

Les discours incohérents de la propriétaire de Sweet Beauty ne datent pas d’aujourd’hui. Depuis le début de l’affaire de viol, Madame Ndiaye s’est démarquée en donnant deux prénoms différents.

Selon les informations recueillies, son entreprise ne respecte pas les normes puisqu’aucun employé n’a été déclaré, aucune taxe ou retenue n’a été payée au niveau des impôts et des institutions sociales. La dame est sous le viseur des services fiscaux et de la Direction générale du travail depuis qu’elle a étalé son registre de commerce et son NINEA.

Une autre grande question interpelle les sénégalais : comment a-t-elle pu communiquer avec des personnes qui lui ont proposé 15 et 40 millions FCFA pour changer de version alors que son téléphone était supposé être confisqué par la gendarmerie ?

Le dossier Adji Sarr contre Sonko n’a pas fini de présenter son lot de surprises.

Hiro

Laisser un commentaire