fbpx

Afrique/Sahel : la position du gouvernement de Biden attendue

Afrique/Sahel : la position du gouvernement de Biden attendue

« Nous abordons les discussions avec la nouvelle administration américaine pour sécuriser ce soutien à la force Barkhane et au Sahel », a déclaré la ministre des Armées françaises sur la nouvelle position des États-Unis dans le conflit au Sahel.

Avec la force Barkhane, les États-Unis représentent une partie importante dans la lutte contre le terrorisme en Afrique, comme le souligne la ministre « les États-Unis nous apportent un soutien extrêmement précieux pour le ravitaillement, pour le transport, surtout pour le renseignement par drone ». Ils ont inauguré en 2019, une base de drones à Agadez, au Niger pour les renseignements.

 Malgré les efforts américains, la présence des forces étrangères sous Trump est contestée, mais un peu d’espoir est gardé avec l’arrivée de Joe Biden, Moussa Tchangari, secrétaire général de l’association nigérienne Alternative espace citoyen est de cet avis « la présence de forces militaires extérieures n’a pas montré son efficacité dans la lutte contre les groupes armés. Elle aussi aliénante pour le pays, donc nous souhaitons qu’il y ait un changement dans ce domaine. En espérant que s’il y a un interlocuteur différent de Donald Trump, peut-être que ce que les Sahéliens disent sera entendu ». 

Avec près de 4,5 millions de personnes vivant avec la famine et la guerre au Tigré, l’Éthiopie attend avec impatience la décision du nouveau gouvernement américain, selon Rashid Abdi, « Joe Biden, qui connaît la région, grâce à son expérience dans les relations internationales. Je pense qu’il sera plus nuancé et que son administration exercera vite une pression sur Addis-Abeba ». Concernant la Somalie qui a perdu plus de 700 soldats américains sur ordre de Trump, le chercheur affirme « je pense que l’administration Biden va revoir cela. Pas forcément avec un retour complet des troupes. 

Mais avec une nouvelle stratégie plus efficace en Somalie ». 
Après l’investiture de Joe Biden ce mercredi, les Africains attendent à pied ferme le retour de la paix en Afrique et surtout au Sahel où le terrorisme sévit.

Mamadou Kane

Laisser un commentaire