fbpx

Tout proche de Tottenham, retour sur la saison pleine de promesses de Pape Matar Sarr en Ligue 1

Tout proche de Tottenham, retour sur la saison pleine de promesses de Pape Matar Sarr en Ligue 1

Avec Pape Matar Sarr, le FC Metz tient dans ses rangs un futur grand talent. Problème, le club mosellan ne devrait pas le conserver bien longtemps.

 Arrivé en France en septembre 2020, il a effectué une saison 2020/2021 prometteuse en Ligue 1 après avoir signé pourtant qu’en novembre un contrat de 5 ans. Entré en jeu contre Brest puis l’OL, le Sénégalais de tout juste 18 ans faisait alors sagement un retour sur le banc, l’acclimatation se compliquant un peu, avant d’éclater au grand jour à l’année 2021. C’est à partir de là qu’il devient un indéboulonnable de Frédéric Antonetti, lequel tente autant de le protéger que de le faire progresser l’épaule notamment par l’expérimenté international algérien Farid Boulaya et le rugueux Habib Maïga. 

Capable d’évoluer devant la défense, en meneur reculé, en relayeur, ou encore dans un rôle de box-to-box, il s’offre même le luxe d’occuper le côté à quelques reprises. Ses deux premiers buts en 18 rencontres de championnat (dont 14 titularisations) montrent qu’il est aussi adroit face au but. Bien évidemment, ses performances ne passent pas inaperçues. Sarr tape dans l’œil de tout le monde et fait déjà l’objet d’intenses convoitises notamment du côté de la Grande-Bretagne où Tottenham est tout proche de rafler la mise.

Une demi-saison en Ligue 1 et l’Europe du football déjà à ses pieds

Il faut dire que la qualité technique du néo-international Sénégalais (2 sélections) a régalé tous les amateurs de la Ligue 1 la saison écoulée et en ce début de nouvel exercice. On l’a notamment vu omniprésent lors du match nul spectaculaire 3 buts partout face à Lille où il a muselé le milieu de terrain du champion de France en titre pourtant toujours composé de Renato Sanches et de l’inusable Benjamin André (plus de 200 matchs en Ligue 1). Nul doute que ce match a intensifié l’envie des dirigeants des Spurs d’enrôler le natif de Thiaroye. Tant le frêle milieu offensif a régalé de ses changements de rythme et de son audace à seulement 18 petites piges. 

Dès ses premières minutes en Ligue 1, il faisait montre d’une maturité incroyable surtout lors de ce match face au grand Olympique Lyonnais. Pape Matar Sarr se révèle alors comme la nouvelle pépite du FC Metz. Le club lorrain est réputé pour sa filière sénégalaise, grâce à son club satellite Génération Foot, qui a vu éclore quelques-uns des plus grands joueurs africains actuels (Sadio Mané, Ismaïla Sarr, Papiss Cissé) qui évidemment vu éclore le prodige thiéssois. 

Chez les Spurs pour le grand saut et pour prendre son envol

La saison passée , Il a joué 22 matches et inscrit 3 buts en Ligue 1. À cette période-là, presque tous les grands clubs des 5 grands championnats se l’arrachaient. En France d’abord, Julien Fournier s’était renseigné pour l’OGC Nice. Le Gym était loin d’être le seul puisque l’OL s’intéressait notamment à lui, tout comme l’AS Monaco. À l’étranger, aussi, pas mal de clubs anglais étaient sur les rangs, et pas des moindres. Après Newcastle, c’était autour d’Everton et Aston Villa de se pencher sur le garçon, mais la lutte allait être terrible avec Manchester United, et même Chelsea qui rôdaient . Le FC Metz se frottait déjà les mains puisque la valeur marchande de l’ancien protégé de Mady Touré était fixé à 30 millions d’euros. Cependant, contre toute attente, c’est Tottenham, un top 6 de l’exigeante Premier League qui rafle vraisemblablement la mise.

Selon les informations de RMC Sport et quelques tabloïds anglais, l’international Sénégalais devrait être transféré définitivement aux Spurs pourtant un montant bien inférieur à celui espéré. Ces derniers pourraient tout de même le laisser en prêt chez les Grenats pour le reste de la saison histoire de s’ aguerrir et de confirmer sa belle saison dernière. À « Carlos » (surnom donné par ses proches) de jouer !

Par Mbaye Sarr

Pape Bassirou Diouf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.