fbpx

Tivaoune : des élèves ont annulé une conférence sur la promotion de l’homosexualité

Tivaoune : des élèves ont annulé une conférence sur la promotion de l’homosexualité

“Tous contre les violences basées sur le genre”. Une affiche qui promeut la lutte contre les violences basées sur le genre à l’entrée du Lycée Khalifa Ababacar Sy de Tivaouane situé à côté du EDK sur la route de Ndiassane.

Cela a provoqué la colère des étudiants après qu’un de leurs professeurs leur a expliqué le dessein que contenait cette affiche.

Une foule immense que nul ne pouvait dénombrer

Les élèves du lycée Khalifa Babacar Sy de Tivaoune sont sortis dans la rue pour exprimer leur indignation après l’approbation d’une pétition qui fait la promotion des LGBT.

Venus à l’école comme à l’accoutumée, les élèves ont découvert une affiche collée au fronton de l’établissement sur laquelle est écrit : « tous contre les violences basées sur le genre. »

Selon des sources de Mediaactu, c’est le proviseur en personne qui a signé une pétition pour approuver la tenue d’une conférence sur l’homosexualité.

Ce dernier a été convoqué au commissariat de Tivaoune et a été entendu avec le censeur et quelques élèves.

L’un de leurs professeurs leur a expliqué qu’il s’agissait d’une initiative du GRAIF (Groupe de Recherche et d’Appui aux Initiatives Féminines), avec comme credo “Justice sociale”, qui s’apprêtait ce mercredi 30 juin à 11 heures, à entretenir les élèves du Lycée Khalifa Ababacar Sy des questions de genre.

Aux environs de onze heures, les élèves ont entamé une marche qui les a menés à la mairie de la ville, au domicile du Khalife, Serigne Babacar Sy Mansour où ils ont trouvé son épouse Sokhna Aïda Sy qui les a rassurées que le Khalife recevra le message et sera de tout cœur avec eux.

Ensuite, ils se sont rendus à la Gare routière et à l’IEF.

Le commandant avait interrogé les dirigeants de la marche et a envoyé une équipe sur place pour une bonne tenue de la marche.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.