fbpx

Revanche après son KO: Gaston Mbengue dissuade Bombardier

Revanche après son KO: Gaston Mbengue dissuade Bombardier

Bombardier a été humilié, samedi passé, par Mariusz Pudzianowski dans un combat open en MMA organisé à Lodz (Pologne) par KSW. Après seulement 18 secondes de combat, le Sénégalais a été mis KO par son adversaire. Après cette défaite, le lutteur a pensé prendre sa revanche. Mais il a été dissuadé par Gaston Mbengue. Bombardier renonce à cette idée de revanche.

Bombardier livrait face à Pudzianowski son 3e combat en MMA. Auteur de deux victoires de suite, il visait un troisième succès. Mais il a connu un frein brutal. Son adversaire l’a mis KO. Et son courage l’avait poussé à vouloir prendre sa revanche. Seulement, il va renoncer à cette revanche après l’intervention de Gaston Mbengue. « Bombardier avait dit qu’il voulait prendre sa revanche, je lui ai dit que non. En tant que père, oncle, ton promoteur, je t’interdis de vouloir prendre ta revanche. Maintenant, il est d’accord de ne plus réclamer une revanche contre Pudzianowski. Le MMA ne paie pas. Ils gagnent des miettes dans le MMA. Il est allé défendre les couleurs du Sénégal. Et il a pris des risques », a révélé Gaston Mbengue, le lendemain de la défaite de Bombardier.

Gaston Mbengue désapprouve le MMA

Le promoteur est revenu sur le combat et sa désapprobation du MMA. Il indique que le MMA n’est pas une chose humaine. « Tout de suite après le KO, j’ai eu Bombardier au téléphone. Ce qui a été rassurant. Ce serait inquiétant si je n’arriverai pas à le joindre. Il y a eu des KO plus graves que celui de Bombardier. Quelques minutes après le KO, il s’est levé et est allé faire un scanner. Il a dit qu’il a fait une erreur de combat. Mais c’est moi qui ai fait une erreur de choix. Je n’ai jamais accepté qu’il prenne ce combat. Je n’aime pas le MMA, je ne le regarde pas. C’est une discipline inhumaine. Je ne peux pas voir deux mastodontes fermés dans une cage pour s’entretuer. La boxe est moins grave. En boxe, il n’y pas de cage. Depuis 6 ans, Bombardier est dans le MMA. C’est son courage qui l’a poussé à défier le champion du monde (Mariusz Pudzianowski). Ce dernier n’est pas une personne lambda. Il tire des avions, des bateaux, des camions, il n’est pas une personne comme les autres », dixit le Don King.

Un repos médical d’un mois suffit à Bombardier pour revenir en forme

Vu la manière à laquelle il a été mis KO, les conséquences pourraient être graves. Mais ce n’est pas le cas, si on en croit le promoteur qui estime qu’un mois de repos suffirait au lutteur pour revenir en forme. « Le règlement du CNG stipule que le lutteur qui a subi un KO doit faire un scanner la semaine suivante. Lui (Bombardier) a déjà fait un scanner et à son arrivée, il le présentera au médecin du CNG. Après un KO, le lutteur n’a besoin qu’un mois de repos médical », a-t-il terminé.

Source : Record

A. Gueye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.