fbpx

MUNICH 1972: Mansour Dia 6e mondial avec un record d’Afrique à 16, 77 m

MUNICH 1972:  Mansour Dia 6e mondial avec un record d’Afrique à 16, 77 m

Les jeux olympiques d’été 1972, jeux de la XXe de l’ère moderne,ont été célébrés à Munich, capitale de la Bavière, en République fédérale d’Allemagne, du 26 août au 11 septembre 1972. En marge des épreuves sportives, ces Jeux olympiques de 1972 furent marqués par la prise d’otages et l’assassinat de 11 athlètes israéliens par un groupe de terroristes palestiniens. Le Sénégal qui en sera à sa troisième participation après celles de 1964 et de 1968 y sera avec une délégation de 38 sportifs issus de 5 disciplines sportives ( Athlétisme, Basket-ball, Lutte, Judo et Boxe).


La première discipline olympique, l’athlétisme aura la plus forte délégation avec Daniel Andrade (1500 m), Oumar Bâ, Samba Dieye, Jean Pierre Mango et Amadou Gakou (400 et 4×400 m), Christian Dorosario, Bassirou Dioumba, Momar Ndao, Abdou Sow et Barka Sy (100, 200 et 4×100 m), Abdoulaye Sarr 110 m Haies), Mansour Dia (Triple saut) et Abass Goudiaby ( Perche). La sélection était coachée par Bernard Dibonda avec comme Directeur Technique National, Ibrahima Ndiaye dit Pa Ndiaye. Après sa 8e place aux jeux de Mexico, Mansour Dia se classera 6e avec un triple bond de 16,77 m au premier essai et avec à la clé record d’Afrique. Barka Sy rate de justesse la demi finale du 100 m pour s’être retourné juste avant l’arrivée.

Le Basket-ball sera composée de grands joueurs de grande renommée internationale avec Doudou Leyti Camara, Joseph Diandy, Pape Malick Diop « Niada », Moustapha Diop « Gaucher », Abdourahmane Ndiaye « Adidas1 », Cheikh Amadou Fall « Daguit », Alioune Badara Gueye, Sylvestre Lopez, Pierre Martin Sagna, Babacar Seck, Assane Thiam, Boubacar Traoré. L’entraîneur était le Capitaine Amadou Diaw un des membres fondateurs de la section de Basket-ball de l’Asfa avec la réforme de 1969 de Lamine Diack et Le Directeur Technique National était Alioune Diop.
L’équipe nationale masculine de basket-ball se classera 15e sur 16 grâce à son succès sur l’Egypte.

La sélection de lutte amenée par le technicien Baba Riche Niang est composée de Robert Ndiaye Mohamed de son nom musulman après sa conversion à la religion musulmane. Il était le porte-drapeau de la délégation sénégalaise. Il y avait aussi Ismaïla Ndoye, Arona Mané et Alioune Camara dit Boy Bambara qui vient de quitter ce monde il y a moins d’une semaine.

Le Judo sénégalais fera sa première apparition aux Jeux olympiques de Munich avec Xavier Boissy (Léger), Jonas Cissé (Moyen), Babacar Sidibé (Mi-Moyen) Mohamed Dione (Mi-Lourd), Abdoulaye Djiba ((Mi-Lourd)et Mbagnick Mbodj (Lourds). La sélection était entraînée par Mes Robert Picard et Amara Dabo.

La Boxe aussi est un néophyte des Jeux olympiques avec une petite délégation composée d’Abdou Fall (Welters), Pierre Amont Ndiaye, (Coq )Oumar Fall (Mi-moyens) et Abdou Faye (Plumes) et avec comme technicien Idrissa Dione, ancien champion d’Europe.

La délégation sénégalaise était conduite par Monsieur Lamine Diack qui était Commissaire Général aux Sports, Secrétaire d’Etat de la Jeunesse et des Sports. Le Président du Comité national olympique était Jos
eph Gomis qui avait pris le relais du Président Amadou Barry.


MB.J.D.

Mansour Dia

Gallaye Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.