fbpx

2020, une année sombre pour le sport mondial

2020, une année sombre pour le sport mondial

Les Sénégalais Papa Bouba Diop, premier buteur de la coupe du monde 2002, et Pape Diouf président du club français Olympique de Marseille , le Camerounais Stepehen Tataw, capitaine emblematique des Lions indomptables lors du mondial 1990, Diego Maradona, Koby Bryant, Paolo Rossi toutes ces icônes du sport monial sont disparues en 2020.

Papa Bouba Diop, pour l’eternité

Le meilleur buteur de l’histoire de la sélection sénégalaise en coupe du monde avec 3 réalisations nous a quitté le 29 novembre dernier. Douze ans après l’exploit des lions indomptables, une autre équipe africaine réitère cette performance en atteignant les quarts de finale de la coupe du monde organisée en Corée du Sud et Japon en 2002. Le match d’ouverture opposait le Sénégal et le tenant du titre, la France. Les Sénégalais s’imposent (0 – 1) face aux Français grâce à un but de Papa Bouba Diop. le natif de Rufisque nous a quitté à l’âge de 42 ans des suites d’une longue maladie Cette belle aventure des Sénégalais s’est arrétée en quart de finale face aux Turques.

Pape Diouf, l’homme qui a gravi les échelons jusqu’aux plus haut des sommets

Le 31 mars 2020, le monde du football a pleuré un des ces icônes. De son vrai nom Papa Mababa Diouf, il est né de parents sénégalais en 1951 au Tchad où son père travaillait pour l’armée française sous le régime colonial. 
Hospitalisé à Dakar, où il était sous assistance respiratoire, Pape Diouf devait être rapatrié à Nice en avion sanitaire, mais son état s’est dégradé trop rapidement. Âgé de 68 ans, il est une nouvelle victime de l’épidémie due au coronavirus. L’ex-président de l’Olympique de Marseille (OM) Pape Diouf a rendu l’âme dans son propre pays. Une grosse perte pour le football. Car, ce grand dirigeant a connu de multiples vies. Resté quatre ans (2005-2009) à la tête de l’Olympique de Marseille, l’un des postes les plus éjectables du football français, le Sénégalais s’était mis les bouillants ultras olympiens dans la poche avec sa défense sans concession du club et sa politique de reconstruction réussie après des années d’insuccès.

Koby Bryant, la tête à claques devenue légende des lakers

Sa mort tragique a bouleversé le monde du sport. Kobe Bryant, né le 23 août 1978 à Philadelphie en Pennsylvanie, est décédé le 26 janvier 2020 à Calabasas en Californie, dans un accident d’hélicoptère avec sa fille Gianna. La défunte star du basket a évolué dans la franchise NBA des Lakers de Los Angeles pendant vingt saisons, entre 1996 et 2016.

Michel Hidalgo, ancien sélectionneur des Bleus

Il avait offert son premier titre à la France, celui de champion d’Europe 84. L’ancien sélectionneur des Bleus Michel Hidalgo est décédé le 26 mars 2020 à l’âge de 87 ans.

Il luttait contre une longue maladie depuis de nombreuses années. Son décès a été accueilli comme une triste nouvelle par le monde du foot.

il était un des Chatelains de l’aventure des lions indomptables lors du mondial 1990 organisé en Italie où les Camerounais se sont hissés jusqu’en quart de finale. Une première pour une nation africaine.
Aux côtés de Roger Mila, François Omam-Biyik, les lions indomptables avaient réussi une prouesse grandiloquente en battant l’Argentine de Diego Maradona. Ce dernier, décédé en 2020, avait rendu hommage à Stephen Tataw. 
Stephen Tataw s’est éteint, le 31 juillet, « des suites d’une maladie », à 57 ans. 

Diego Maradona, le Dieu du football

Né le 30 octobre 1960 à Lanús, est mort le 25 novembre 2020 à Tigre. Joueur prodige des années 1980, artisan de la victoire de l’équipe d’Argentine à la Coupe du monde 1986 au Mexique, star éternelle du Napoli, il est aussi l’une des personnalités les plus controversées du sport et de la société en raison de ses relations peu recommandables à cette époque, ses nombreux dérapages verbaux, ses deux contrôles positifs en 1991 en Italie et en 1994 lors du mondial organisé aux Etats-Unis, et de sa dépendance à la cocaïne, qui a largement perturbé sa carrière de joueur professionnel ainsi que son état de santé. Sa disparition a touché le monde sportif.

Le héros italien de la Coupe du monde 1982, Paolo Rossi, est décédé à l’âge de 64 ans, le 9 décembre dernier

Rossi est devenu un nom familier après avoir mené la Squadra Azzurra à la victoire lors du tournoi en Espagne, en terminant le meilleur buteur, et en étant nommé meilleur joueur.

Au niveau des clubs, il s’est d’abord fait connaître en tant que buteur prolifique à Vicence, avant de rejoindre la Juventus puis l’AC Milan.

Son décès, suite à une longue maladie, a été reçu comme une triste note.

Gérard Houllier , l’homme qui a changé le football anglais

Après une vie de football, Gérard Houllier est décédé à l’âge de 73 ans dans la nuit de dimanche 13 à lundi 14 décembre après une opération de l’aorte subie dans un hôpital parisien.

Natif de Thérouanne, dans le Pas-de-Calais, Gérard Houllier n’a jamais été footballeur professionnel, mais a mené une carrière remarquée d’entraîneur et de manager, de Lens dans les années 1980 à Aston Villa à la fin de sa carrière, au début des années 2010. Il aura remporté ses plus grands succès à la tête du Paris SG, en remportant le premier titre de champion de France du club en 1986, mais surtout en emmenant les Reds de Liverpool à un superbe triplé en 2001 avec les deux Coupes nationales et la Coupe de l’UEFA. Avant de remporter la Supercoupe d’Europe et le Charity Shield.

Houllier était également sur le banc de l’équipe de France, que ce soit en tant qu’adjoint de Michel Platini à partir de 1988, puis en tant que numéro 1 en 1992.

La lutte sénégalaise a été endeuillée par le rappel à Dieu de l’ancienne gloire Balla Gaye 1, à Dakar. Premier promoteur d’une école de lutte au Sénégal, après celle de Ndakarou, Balla Gaye 1 est aussi le formateur de nombreux grands acteurs dont Elton, Balla Gaye 2 devenu roi des arènes. Sa disparition laisse un grand vide.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire