fbpx

1968 : MEXICO, Amadou Gakou et Mansour Dia ratent de peu la médaille olympique

1968 : MEXICO, Amadou Gakou et Mansour Dia ratent de peu la médaille olympique

Les Jeux olympiques de Mexico ( Mexique) du 12 au 27 octobre 1968. Ces jeux de la XIX olympiade de l’ère moderne, sont les premiers organisés dans un pays en voie de développement, mais aussi marqués par les événements socio-politiques partout dans le monde. 

Ouverts sous la protection de l’armée à la suite du massacre de Tlatelolco au cour duquel des étudiants furent tués par la police et l’armée mexicaine. Les jeux vont se poursuivre par des gestes de protestation d’athlètes afro-américains contre la ségrégation raciale aux États-Unis. Pour cette seconde participation du Sénégal, deux disciplines sportives sont représentées, l’athlétisme et le basket-ball masculin, auréolé de son titre de champion d’Afrique face au Maroc à Casablanca.


L’athlétisme avait une délégation de 9 athlètes, notamment Mansour Dia (Triple saut), Barka Sy ( 100 et 200 m), Laurent Sarr et Clément Sagna (Longueur), Edouard Sagna (1500 m) Mambaye Ndiaye(800 et 4×400 m), Daour Gueye (4×400 m), Mamadou Sarr 4×400 m ), Amadou Gakou (400 et 4×400 m). Cette sélection d’athlétisme avait comme entraîneur Bernard Dibonda et le Directeur Technique National était Ibrahima Sall dit Bill.
L’équipe masculine de Basket était constituée à l’époque de Doudou Leyti Camara, Claude Constantino (Capitaine), Babacar Dia, Mansour Diagne, Pape Malick Diop dit Niada, Alioune Badara Gueye, Cheikh Fall, Moussé Narou Ndiaye, Claude Sadio, Babacar Seck, Moussa Séne et Boubacar Traoré. Entraîneur et DTN Alioune Diop. Cette équipe a joué avec les États-Unis, les Philippines, le Maroc. 


Toutefois, il faudra aussi souligner que les meilleures performances de cette campagne sont venues de l’athlétisme avec Amadou Gakou qui termine 4e de la finale du 400 m derrière les trois américains Lee Evans, Larry James et Ron Freeman. Amadou Gakou réalisa un chrono de 45’01 qui reste toujours le record du Sénégal sur cette distance. Il y a aussi Mansour Dia est finaliste au triple saut qui termine 8e avec un triple bond de 16,73 m au 4e essai sur 34 concurrents issus de 23 nations. 


L’équipe nationale de Basket-ball aussi termine à la 8e place sur 16 nations présentes au tournoi. Pour une première participation, les champions d’Afrique n’ont pas été ridicules. 
Pour cette seconde participation du Sénégal, la délégation était dirigée à l’époque par le Professeur Amadou Makhtar Mbow, ministre des Sports, Amadou Barry était toujours président du Comité national olympique, le Professeur Iba Mar Diop membre fondateur du CNOSS était le médecin de la délégation sénégalaise et le Dr Siby Faye, ancien président de la fédération Sénégalaise de Golf était le kinésithérapeute de la délégation. Le capitaine Mamadou Sarr était le porte-drapeau. 

MBAYE JACQUES DIOP

Syllabus

Laisser un commentaire