fbpx

1964- TOKYO (JAPON) Baptême du feu pour le Sénégal aux Jeux Olympiques

1964- TOKYO (JAPON) Baptême du feu pour le Sénégal aux Jeux Olympiques

L’histoire de la première participation du Sénégal aux Jeux olympiques remonte en 1964 à Tokyo (Japon) du 10 au 24 octobre. Considérée comme la véritable renaissance du Japon du XXe siècle, les jeux de la XVIIIe Olympiade ont connu un succès mondial, car c’était la première fois qu’ils étaient diffusés sur la planète en direct par satellite.

Ainsi le Sénégal y prenait part pour la première fois avec une seule discipline représentée, la première discipline olympique l’athlétisme. Une délégation de composée de 15 membres , dont 13 athlètes et deux techniciens , parmi lesquelles Mansour Dia (triple saut) Malick Diop ( 4×100 m) Bassirou Doumbia (4×100 m)Amadou Gakou (400 m et 4×400 m), Daour Gueye (4×400 m), Malang Mané (4×100 m), Abdoulaye Ndiaye (4×100 m), Mambaye Ndiaye (800 m), Mamadou Ndiaye « Tokyo» (4×400 m), Mamadou Sarr (4×400 m), Daniel Thiaw (4×400 m) et Alioune Sow (100, 200m et 4×100 m). Ce dernier était Capitaine de l’équipe et Porte-drapeau de la délégation.

Malick Mbaye était l’entraîneur , Ibrahima Ndiaye professeur d’EPS au lycée Maurice Delafosse était le Directeur technique national. Alioune Fall était le président de l’instance. Le président Amadou Barry était le Président du Comité National Olympique Sénégalais (CNOS), car à l’époque le 2 S Sportif, n’y figurait pas, il était aussi le maire de Gorée et par ailleurs Directeur de la Régie des Chemins de Fers du Sénégal.


Amadou Racine Ndiaye était le ministre des Sports à l’époque. Les premiers olympiades du Sénégal ont été catastrophiques pour la délégation qui fait son baptême du feu en plus c’était l’apprentissage pour les athlètes qui découvraient les jeux olympiques. Il faut souligner aussi que le premier regroupement au Centre national devenu plus tard stade Iba Mar Diop avant le stage de Boulouris sur la Côte d’Azur n’étaient pas des meilleurs pour nos athlètes.


De cette première délégation des olympiens sénégalais , il n’en reste que 4 qui sont encore en vie. Il s’agit d’Amadou Gakou qui détient toujours le record du 400 m avec un temps de 45’01’’ depuis 1968 à Mexico , Mambaye Ndiaye Inspecteur de la Jeunesse et des Sports à la retraite, Capitaine Mamadou Sarr ancien directeur du stade Iba Mar DIOP et Mané Malang ancien entraîneur de football. Nous leur souhaitons une très longue vie.

MB.J.D.

Gallaye Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.