fbpx

Un an de pandémie : 02 mars 2020 – 02 mars 2021 : une année sombre pour le Sénégal

Un an de pandémie : 02 mars 2020 – 02 mars 2021 : une année sombre pour le Sénégal

Il y a un an jour pour jour, les autorités gouvernementales annonçait le premier cas de Covid-19 sur le sol sénégalais. Un ressortissant français fraîchement revenu de la France, était testé positif au virus Sars-CoV2.

En ce jour du 2 mars 2020, le Sénégal retenait son souffle. Le président de la République convoquait une réunion d’urgence pour annoncer l’arrivée de la pandémie au Sénégal.

Le premier cas enregistré a été traité dans les services du Pr Seydi à Fann. Quelques jours après, c’est au tour d’une autre personne d’être testée positive au coronavirus. Cette fois, il s’agit d’un émigré sénégalais vivant en Italie et qui est revenu au Sénégal le 6 mars. Ce dernier a contaminé toute sa famille à Touba. Le Sénégal était devenu dès lors la proie d’une maladie qui va coûter cher.

Un combat d’une telle envergure nécessite une mobilisation nationale. Chose qu’à compris tous les acteurs politiques, en mettant de côté leurs divergences et en répondant favorablement à l’appel du chef de l’État.

Les leaders de l’opposition de l’époque, Idrissa Seck, Khalifa Sall et même Ousmane Sonko avaient choisi de donner suite à la convocation du Président, mettant de côté les querelles politiques. Tous ont décidé de se joindre à la lutte contre la Covid-19.

Un an après le recensement du premier cas, le bilan est lourd pour le Sénégal. La maladie a fait plusieurs victimes dont de nombreuses personnalités, notamment des religieux, des ministres, des sportifs, des journalistes, des artistes… L’ancien président de l’Olympique de Marseille a été la première victime sénégalaise. Son décès, survenu le 31 mars 2020 avait choqué tout le peuple sénégalais. Du 2 mars 2020 au 2 mars 2021, les autorités sanitaires sénégalaises ont recensé 34732 cas positifs dont 29161 guéris, 880 décès et 4690 encore sous traitement.

Gallaye Camara

Laisser un commentaire