fbpx

Dépôt des armes en Casamance : Le MFDC répond à Ousmane Sonko

Dépôt des armes en Casamance : Le MFDC répond à Ousmane Sonko

Lors de sa conférence de presse de ce jeudi, l’opposant Ousmane Sonko a lancé un appel au Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc)à mettre fin aux hostilités en Casamance et à déposer les armes dans les mois à venir. Le message a bien été reçu chez les membres du MFDC.

A travers sa branche armée « Atika », le MFDC a affirmé accuser réception de la demande du leader de Pastef et procédera à l’étude de cette dernière.

“Nous avons écouté et entendu le Président de Pastef, Ousmane Sonko, après sa libération. Nous l’avons écouté et entendu.. Nous étudierons sa proposition”, a déclaré Atika.

“Le Mfdc n’a jamais voulu de cette guerre qui nous a été imposée. Nous sommes des gens épris de paix et de justice”, précise-t-elle.

La rébellion en Casamance dure depuis 39 ans, soit l’un des plus vieux conflits armés en Afrique. Ce dernier oppose des rebelles indépendantistes à des forces gouvernementales.

Gallaye Camara

Un commentaire sur “Dépôt des armes en Casamance : Le MFDC répond à Ousmane Sonko

  1. Merci mais la conférence de presse c’était hier lundi et non jeudi si vous pouvez le rectifier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.