fbpx

Décès du gendarme à Ngadiaga : la cause surnaturelle évoquée

Décès du gendarme à Ngadiaga :  la cause surnaturelle évoquée

C’est la tristesse et la désolation chez la famille de Sacoura Gaye. Ce gendarme décédé à Ngadiaga dans un des bassins de retention. Ces derniers ont été aménagés pour éteindre le feu d’un des puits gaziers de la société Fortesa. L’incendie s’est déclaré depuis le 19 décembre dernier.


Le corps de la victime a été repêché, mardi 18 janvier vers 21 heures 50 minutes par les sapeurs-pompiers a été acheminé par l’hôpital de Tivaouane. Selon la Rfm, « cet incident a replongé les travailleurs de Fortesa dans la tristesse qu’ils avaient connue au lendemain du décès de Henry Gunning, l’ingénieur canadien victime des flammes au tout début de l’incendie. Selon les informations, la thèse de phénomène surnaturel a longtemps été agitée sur les lieux mais il s’agit d’évènements tabous dans ces villages ». « Ces derniers incidents y ont ajouté tout un chapitre et l’on commence sérieusement à y prêter attention. Toutefois, les circonstances exactes de ce drame sont établies par l’enquête de police judiciaire », indique la source.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire