fbpx

Affaire S.O.D : Macky prend en charge l’évacuation et la greffe de l’étudiant

Affaire S.O.D : Macky prend en charge l’évacuation et la greffe de l’étudiant

Le président de la République, Macky Sall, a enfin décidé de prendre en charge l’évacuation sanitaire de l’étudiant en médecine Sadio Ousmane Diedhiou. Souffrant d’une aplasie médullaire, SOD va pouvoir bénéficier d’une prise en charge médicale de la part de l’Etat du Sénégal et pouvoir donc se soigner en France.

Sadio Ousmane Diedhiou, étudiant en année de thèse de doctorat en Médecine, souffre d’une aplasie médullaire, une maladie rare, dont l’origine est un dysfonctionnement de la moelle osseuse qui rend cette dernière incapable de produire des cellules sanguines. Il lui nécessairement une greffe de moelle osseuse pour espérer survivre.

« Il faut sauver SOD », c’est le slogan de ces centaines voire milliers de bonnes volontés qui se sont mobilisées, dans un élan de solidarité nationale, pour tenter de collecter les 280 millions requis pour soigner le jeune doctorant. Avec la décision de Macky Sall de prendre en charge les frais médicaux, SOD a enfin l’espoir d’un lendemain meilleur.

Selon les informations recueillies, le président de la République envisage de décaisser 120 millions, soit le montant entendu avec le Centre hospitaliers universitaire (Chu) de Bordeaux, pour soigner la maladie dont souffre SOD.

Une information qui a été confirmée par le Directeur du Coud, Maguette Sène. « Après la levée du fonds organisée par les étudiants et les montants collectés, le chef de l’Etat avait décidé de prendre en charge le restant qui se chiffrait à 180 millions de F Cfa. C’est par la suite qu’un médecin Sénégalais, Dr Ngom, qui officie au Centre hospitalier universitaire (Chu) de Bordeaux, sensible au cas de ce Sénégal, s’est impliqué et est parvenu à obtenir une réduction du coût de l’opération jusqu’à 100 millions. Le Président a donc décidé de le prendre en charge entièrement. Il va décaisser 100 millions pour l’opération et 20 millions pour l’évacuation sanitaire. Il a d’ailleurs donné des instructions pour que le virement soit effectué dès ce mercredi 13 janvier 2021 », informe Maguette Sène.

Sadio Ousmane Diedhiou, étudiant en année de thèse de doctorat en Médecine, souffre d’une aplasie médullaire, une maladie rare, dont l’origine est un dysfonctionnement de la moelle osseuse qui rend cette dernière incapable de produire des cellules sanguines. Il lui nécessairement une greffe de moelle osseuse pour espérer survivre.

« Il faut sauver SOD », c’est le slogan de ces centaines voire milliers de bonnes volontés qui se sont mobilisées, dans un élan de solidarité nationale, pour tenter de collecter les 280 millions requis pour soigner le jeune doctorant. Avec la décision de Macky Sall de prendre en charge les frais médicaux, SOD a enfin l’espoir d’un lendemain meilleur.

Selon les informations recueillies, le président de la République envisage de décaisser 120 millions, soit le montant entendu avec le Centre hospitaliers universitaire (Chu) de Bordeaux, pour soigner la maladie dont souffre SOD.

Une information qui a été confirmée par le Directeur du Coud, Maguette Sène. « Après la levée du fonds organisée par les étudiants et les montants collectés, le chef de l’Etat avait décidé de prendre en charge le restant qui se chiffrait à 180 millions de F Cfa. C’est par la suite qu’un médecin Sénégalais, Dr Ngom, qui officie au Centre hospitalier universitaire (Chu) de Bordeaux, sensible au cas de ce Sénégal, s’est impliqué et est parvenu à obtenir une réduction du coût de l’opération jusqu’à 100 millions. Le Président a donc décidé de le prendre en charge entièrement. Il va décaisser 100 millions pour l’opération et 20 millions pour l’évacuation sanitaire. Il a d’ailleurs donné des instructions pour que le virement soit effectué dès ce mercredi 13 janvier 2021 », informe Maguette Sène.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire