fbpx

Gamou Tivaoune 2022 : Les assurances du ministère de l’intérieur au comité d’organisation

Gamou Tivaoune 2022 : Les assurances du ministère de l’intérieur au comité d’organisation

Après deux années sans célébration à Tivaoune imposées par la pandémie Covid 19, le Gamou de Tivaoune sera célébré le 8 octobre prochain. En prélude à ce grand événement religieux, le comité d’organisation du Gamou de Tivaoune a rencontré, ce jeudi, le ministre de l’Intérieur, Antoine Diome. Ils ont échangé sur plusieurs points pendant près de quatre heures pour une bonne organisation du Gamou.

Prenant la parole à l’issue de cette réunion, le ministre de l’Intérieur a déclaré : « nous avons évoqué les questions les plus sensibles allant des domaines de l’énergie passant par l’assainissement sans oublier les infrastructures, mais également les domaines très sensibles du commerce et de l’élevage. Sur tous ces sujets qui ont été abordés, des réponses ont été apportées par rapport aux attentes et préoccupations du comité d’organisation ».

Mais auparavant, indique Antoine Diome, le gouverneur de la région de Thiès a fait le point sur l’état d’exécution des engagements qui ont été pris par les services de l’État. « Nous nous réjouissons du cadre, mais également de la très bonne ambiance qui ont prévalu tout au long de cette réunion et nous n’en attendions pas moins. Parce que ce comité d’organisation qui travaille sous l’autorité de Serigne Babacar Sy Mansour est venu à la rencontre des services de l’État sous ma coordination et en parfaite exécution des instructions de son excellence le président de la République, Macky Sall afin d’arriver à un Gamou qui sera organisé dans les meilleures conditions possibles. Nous tenons à vous remercier et nous vous rassurons que tout ce qui reste à être fait par rapport à ce qui a été pris comme engagement le sera dans les meilleures conditions », a rassuré le ministre de l’Intérieur. Avant de conclure, il a rappelé qu’un projet de quatre milliards a été exécuté à Tivaoune pour l’évacuation des eaux usées.

« Ce programme a été mis en service en juin 2022. Pour le drainage des eaux pluviales, il y’a des mesures conservatoires à hauteur de 500 millions qui ont été prises. Je précise aussi qu’il y’a un complément qui est prévu pour les eaux pluviales. Et pour les autres domaines, l’Etat fera tout son possible pour répondre favorablement aux attentes du comité d’organisation », a-t-il également soutenu.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire