fbpx

Portrait | Bob Marley, 40 ans de vide

Portrait | Bob Marley, 40 ans de vide

Il y a 40 années, disparaissait le célèbre artiste musicien Robert Nesta Marley dit Bob Marley. 40 ans après sa mort, on attend toujours le prophète qui viendra lui reprendre son incontestable trône du roi du reggae.
Retour sur le parcours d’un homme engagé, et dont la musique a marqué le monde entier.

Né le 6 février 1945 à Saint Ann en Jamaïque d’une mère jamaïcaine et d’une père originaire d’Angleterre, Robert Nesta Marley a commencé sa carrière musicale dès ses 18 ans, en 1962.
Un an plus tard, il forme avec Peter Tosh et Bunny Wailer un groupe appelé « The Wailers ».

 » The Wailers » connait un succès phénoménal en Jamaïque. Malgré cela, Bob décide d’entamer une carrière solo.

C’est en 1974 que son destin va basculer. Bob sort « Natty Dread » et l’album connait un succès planètaire. En 1976, son album « Rastaman Vibration » confirme son statut de star incontournable et de roi du Reggae.

Un succès qui semble ne pas plaire à tout le monde. Puisque Robert Marley va échapper de justesse à une tentative d’assassinat chez lui, en Jamaïque. Une épisode qu’il relate dans la chanson « Ambush in the Night » dans son album « Survival ».

Il est alors obligé de s’installer ailleurs. C’est à Londres que le « rastaman » va poser ses valises.
C’est à partir de là-bas qu’il produit « Exodus » (1977), album considéré par Time Magazine comme le meilleur du XXe siècle.

Cette année ne sera pas que succès pour lui. Un cancer du pied lui a été diagnostiqué en mai à la suite d’une blessure contractée lors d’un match de football avec des journalistes à Paris. Il subit une opération en Juillet et tout semble rentrer dans l’ordre pour lui.

Bob, sûr d’avoir vaincu le cancer, va continuer sa carrière en multipliant les albums et les tournées. C’est précisément à une de ses tournées, notamment la « Uprising Tour », que Bob Marley fera un malaise le 21 septembre 1980 dans Central Park.

Son cancer s’était généralisé et il ne lui restait qu’un mois à vivre selon ses médecins.
Malgré cela, il a voulu assurer son concert le 23 Septembre à Pittsburgh, qui sonne comme un dernier au-revoir à son public. Ce sera sa dernière montée sur scène.

Bob Marley voulait vivre et décide de tenter sa chance auprès du controversé Dr Issels à la Ringberg-Ckinik, en Allemagne. Ce fût un échec. Alors, Bob va rentrer vers la Jamaïque pour y vivre les derniers instants de sa vie.

Bob Marley meurt le 11 mai 1981, à l’âge de 36 ans, au court d’une escale à Miami. Des milliers de personnes se sont réunis le 21 mai pour son enterrement dans son village natal de Nine Miles, en Jamaïque.

Bob Marley est mort à 36 ans et pourtant, il s’est imposé comme le plus grand musicien de reggae que le monde ait jamais connu. Panafricaniste et icône du mouvement rastafari, Bob ne se contentait pas de faire de la bonne musique. Il était aussi un défenseur de la race noire. Sa musique a beaucoup contribué à la valorisation d’une identité noire. Bob Marley, héros des plus faibles et des plus pauvres, était l’incarnation de la contestation pacifique.

Sa musique a touché tous les publics, avec plus de 200 millions de disques vendus à travers le monde. C’était un révolutionnaire et ses valeurs ont inspiré des artistes de différents genres.

Symbole de la culture jamaïcaine, Bob Marley a été nommé à l’ordre du Mérite jamaïcain quelque jours après sa mort.

Bob Marley laissera derrière lui une femme et 11 enfants. Au moins 5 de ses fils ont choisi comme leur père, la voie de la musique. Reste à voir s’ils auront le même succès.

Hiro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.