fbpx

Sory Kaba sur le choix de Macky Sall porté sur le maire sortant, Matar Bâ :  » Je ne suis pas d’accord avec ce choix parce que je considère que les Fatickois ne vont pas agréer ce choix… »

Sory Kaba sur le choix de Macky Sall porté sur le maire sortant, Matar Bâ :  » Je ne suis pas d’accord avec ce choix parce que je considère que les Fatickois ne vont pas agréer ce choix… »

Le président Macky Sall a porté son choix sur le maire sortant, Matar Bâ, ministre des Sports pour les prochaines élections locales prévues en 2022. Cette décision n’a pas été appréciée auprès des responsables politiques de la mouvance présidentielle à Fatick dont Sory Kaba. Lui et ses camarades ont contesté cette décision de leur chef et ont annoncé une liste parallèle aux élections locales de janvier 2022.

« Je ne suis pas d’accord avec ce choix parce que je considère que les Fatickois ne vont pas agréer ce choix. À la limite, l’opposition est en train d’applaudir, car ils auraient voulu que ce choix s’opère auquel cas ils sont sûrs de réaliser l’alternance à Fatick», a dit Sory Kaba sur la RFM.

À l’en croire, c’est pour éviter de perdre les élections locales à Fatick que lui et d’autres responsables sont en train de s’organiser pour proposer une alternative. Par alternative, M. Kaba parle de la mise en place d’une liste parallèle dont les noms des membres qui l’a composent seront connus dans les jours à venir.

« L’inaction d’un homme politique est coupable de complicité. Nous ne devons pas être complice d’une défaite éventuelle de la liste de l’Alliance pour la République à Fatick. Nous considérons que nous sommes encore de l’Apr et le président Macky Sall est notre leader. Si Fatick doit passer entre les mains de l’opposition et que nous sommes sûrs que c’est ce qui nous guette, on doit pouvoir dire voici une proposition alternative», a-t-il argumenté.

Sory Kaba et ses camarades reprochent au maire sortant, Matar Bâ, un bilan zéro. Il s’agit de l’inaction, du manque d’initiative, défaut d’amination du développement territorial…

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.