fbpx

OPINION | Le courage ne déshonore jamais, l’histoire retiendra…

OPINION | Le courage ne déshonore jamais, l’histoire retiendra…

Dans un contexte de crise sociopolitique où la balance à rumeurs se penche d’un côté sans objectivité démontrée et prouvée, la sagesse voudrait que l’on prenne un peu de recul pour se mettre à la recherche de la vérité.
Les valeurs dont regorge un intellectuel honnête reposent sur une démarche scientifique pouvant aboutir à des conclusions objectives.


Les hommes de valeur ne sont jamais emportés par les vagues de rumeurs populaires couvertes d’une carence d’objectivité notoire.
Ils ne sont ni emportés par des critiques stériles, ni détournés de leur démarche encore moins de leur liberté d’expression et de leur honnêteté intellectuelle.
Ils sont armés de courage, libres de leurs pensées et toujours prêts à exprimer leur conviction sans se soucier de la balance qui se penche souvent vers la direction des vagues de rumeurs populaires à carence d’objectivité.
Préférant la qualité à la quantité, l’objectivité au populisme, les hommes de valeur sont pour la vérité et peu importe en faveur de qui. Ils sont pour et avec la vérité, rien que la vérité quelque que soit le bord où elle se situe.
Les discours populistes et partisans n’emballent pas un homme de valeur, il est toujours guidé par ses convictions et son honnêteté.


Les événements de ces derniers jours ont montré les limites de la liberté d’expression et de la démocratie tant vantée au Sénégal. On peut apercevoir clairement une psychose dans la classe politique où certains leaders manquent de courage pour analyser objectivement la situation du fait de la balance à rumeurs contenant un poids d’insultes et de blasphèmes.


Merci Président Thierno Alassane SALL d’avoir fait partie des rares leaders qui ont osé analyser objectivement la situation sans parti pris et avec une objectivité soutenue et démontrée. Votre courage n’est plus à démontrer, vous avez su dire non quand il le fallait sans bruits ni tambours, vous avez osé dire non au « commander in chief » en recevant une instruction qui ne faisait pas dans l’intérêt supérieur de la nation. Votre amour pour la patrie a toujours pris le dessus sur vos intérêts scripto-personnels et voire même sur votre avenir politico-professionnel………… Le Sénégal s’en souviendra et l’histoire retiendra.
Pendant plusieurs jours, l’affaire Adji-Sonko a défrayé la chronique et a mis le Sénégal dans une situation inhabituelle, peut-être même une grande première, en un temps record, des personnes (une dizaine ou plus) ont perdu la vie pour une affaire normalement privée dans un état de droit.


Prions pour que leurs âmes reposent en paix.
Ces pertes humaines interpellent tous les sénégalais et toutes les sénégalaises, d’ici et de la diaspora, et ne doivent pas rester sans que responsabilités soient situées et que justice soit faite.
À l’heure actuelle, on peut se permettre de dire  » tout ça pour ça « 
Un complot ou une manipulation engrangeant plus d’une dizaine de morts ne doit pas être un dossier où l’on peut se permettre d’y mettre le coude pour l’enterrer ou faire taire, ou faire plaisir.
Cette fois-ci, le coude ne doit pas jouer son bizarre rôle de filtre pour prendre le dessus sur dame-justice. Le peuple souverain doit être édifié et éclairé pour une république des valeurs.
Que justice soit faite,
Que les comploteurs et manipulateurs soient punis.
Que le droit soit dit et l’état de droit restauré pour un Sénégal de Teranga, de paix et de fraternité.

Vive la République des Valeurs
Amadou Thiandoum
République des Valeurs

Syllabus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.