fbpx

Irak : tentative d’assassinat d’un journaliste 24 heures après la mort d’un militant

Irak : tentative d’assassinat d’un journaliste 24 heures après la mort d’un militant

Le journaliste irakien Ahmed Hassan a été victime tôt lundi d’une tentative d’assassinat à Diwaniyah, ont indiqué témoins et médecins à l’AFP, 24 heures après que le militant anti-pouvoir Ehab al-Ouazni a été abattu à Kerbala, une autre ville du Sud.

Le journaliste était en soins intensifs après avoir reçu «deux balles dans la tête et une à l’épaule», a expliqué un médecin à l’AFP.Ce dimanche, des hommes armés de pistolets munis de silencieux ont tiré plusieurs balles sur Ehab al-Ouazni, qui depuis de longues années dénonçait les groupes armés ou la mainmise de l’Iran dans son pays depuis sa ville sainte chiite de Kerbala. Depuis la situation n’a cessé de dégénérer.

Des manifestations ont éclaté à Kerbala, mais aussi à Diwaniyah et Nassiriya, deux autres villes du Sud.

Alors que dans la soirée, des manifestants ont brûlé des pneus et des préfabriqués devant le consulat d’Iran à Kerbala après avoir scandé au cours du cortège funéraire d’Ehab al-Ouazni «Iran dégage!» ou «Le peuple veut la chute du régime!», une nouvelle attaque a eu lieu.Vers une heure du matin, «alors qu’il sortait de sa voiture pour rentrer chez lui» près de Diwaniya, le journaliste Ahmed Hassan de la chaîne irakienne al-Fourat, était victime de tirs, rapporte à l’AFP un témoin présent au moment des faits. Il est depuis en soins intensifs après avoir reçu «deux balles dans la tête et une à l’épaule», a expliqué un médecin à l’AFP.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.