fbpx

Le père de l’étudiant Fallou Sène réclame justice

Le père de l’étudiant Fallou Sène réclame justice

Abdoulaye Sène, le père de l’étudiant Fallou Sène, qui a trouvé la mort dans des affrontements entre forces de l’ordre et étudiants de l’université Gaston-Berger de Saint-Louis (nord), le 15 mai 2018, continue de réclamer la réparation du préjudice causé à son fils.

« Cela fait quatre années et six mois que mon fils Fallou Sène est décédé des suites de ses blessures, à la suite d’affrontements entre les étudiants de l’université Gaston-Berger et les forces de l’ordre, et jusque-là l’enquête judiciaire est au point mort », a déclaré M. Sène, dans des propos rapportés par l’APS.

Les autorités « nous ont promis que les circonstances tragiques de sa mort seront élucidées par la justice et que les coupables seront punis conformément aux lois du pays », a rappelé le père de Fallou Sène. Qui ajoute : « Mais à notre grand regret, depuis son décès, le dossier est au point mort au plan judicaire, pendant que d’autres dossiers sont vidés par la justice tous les jours’ ».

« Je demande à la justice d’élucider cette affaire », pour que « les coupables soient punis », a-t-il insisté, estimant que « toute la famille » de Fallou Sène « souffre de cette situation. Il exhorte les autorités judiciaires à « tirer cette affaire au clair et [à] situer les responsabilités ».

Fallou Sène, inscrit en licence 2 de lettres modernes à l’université Gaston-Berger de Saint-Louis, a rendu l’âme des suites d’une « hémorragie de grande abondance » causée par une arme à feu, selon les résultats d’une autopsie. Agé de 26 ans, il était marié et père d’un enfant.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire