fbpx

Affaire Sweet Beauté : Auditionnée par le juge d’instruction, Adji Sarr corse l’accusation avec des révélations torrides

Affaire Sweet Beauté : Auditionnée par le juge d’instruction, Adji Sarr corse l’accusation avec des révélations torrides

Entendue hier par le juge du 8e cabinet au tribunal de Dakar, Adji Sarr a maintenu ses accusations de « viols répétitifs et menaces de mort » contre Ousmane Sonko. Son audition, ayant débuté à 11 heures, a duré 5 heures.

La masseuse n’a pas l’intention de reculer, révèle l’Observateur. Elle a confirmé ses accusations contre le chef du parti Pastef/Les Patriotes.

Relatant les évènements dans les moindres détails, parfois très torrides, l’accusatrice n’a pas manqué de choquer ses interlocuteurs.

Dans un langage « cru », Adji a retracé le film de son supposé « viol » et donné des indications et signés sur le physique de Sonko. Elle aurait décrit des scènes « salaces et violentes » qui semblent-ils, la « traumatiser ». Par ailleurs, la jeune fille s’est dite « impatiente de faire face à Sonko », tout en semblant « sereine » et « avec un sourire menaçant ».

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire