fbpx

Affaire Ousmane Sonko : ce que disent les procès verbaux d’audition

Affaire Ousmane Sonko : ce que disent les procès verbaux d’audition

Le contenu des procès verbaux d’audition des différentes parties qui sont impliquées dans l’affaire Ousmane Sonko et «Sweet beauté» où un prélèvement vaginal a été fait et du sperme cueilli a été publié par le quotidien EnQuête.

La masseuse a confié avoir travaillé 7 jours seulement dans l’institut de beauté. « Adji m’a demandé de sortir de la salle à la fin de la séance de massage. Elle m’a demandé de les laisser seuls. C’était la première fois que je voyais Sonko, en dehors de la télé », confie Aïssata Bâ.

«Adji Sarr n’arrêtait pas de nous demander où se trouvait Sonko».

«Elle n’arrêtait pas de nous demander où se trouvait Sonko. Elle disait que ce dernier se faisait rare. Il fallait qu’on l’appelle pour savoir quand il allait revenir. Un jour après, elle est revenue pour me poser les mêmes questions (…) ».

«On s’est connus à Liberté 6, dans une boutique de ma tante, près de chez moi. C’était il y a deux ans. Le jour des faits, Adji m’a appelé après le départ de Sonko, pour me demander de l’amener à l’hôpital, parce qu’elle a encore été violée. Je l’ai donc emmenée à l’hôpital de Grand-Yoff et on lui a fait des prélèvements », renseigne Mbaye.

Tous les témoins ont affirmé qu’ils n’ont jamais entendu ni bruit ni complainte dans ledit institut.

Gallaye Camara

Laisser un commentaire