fbpx

L’humanité sortirait de la pandémie si la Silicon Valley payait sa «juste» part d’impôts, avance une ONG

L’humanité sortirait de la pandémie si la Silicon Valley payait sa «juste» part d’impôts, avance une ONG

Si les Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) payaient leur véritable part d’impôts, les pays du G20 auraient perçu 32 milliards de dollars de taxes supplémentaires, de quoi vacciner tous les humains sur la planète, a affirmé l’ONG ActionAid, mercredi 19 mai au soir. Les géants des technologies «ont des marchés dans le monde entier et ont accumulé des milliards en profits pendant la pandémie. Si la fiscalité sur les sociétés était juste, les gouvernements pourraient (…) financer de meilleurs systèmes de santé pour mettre fin à la pandémie et amorcer la reprise», précise l’ONG dans un communiqué cité par l’AFP.

Syllabus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.