fbpx

CHRONIQUE | Lettre à Diary Sow

CHRONIQUE | Lettre à Diary Sow


Tic, toc, tic, toc, le temps nous croque l’envie, ta disparition, Diary impacte nos vies. Les avis de recherches se multiplient sur Paris, mais qui pour te ramener, notre génie (Macha’Allah). 7 jours que la meilleure élève du Sénégal (2018 et 2019) est portée disparue. 

Tout un peuple n’a qu’un but pour une fois, retrouver sa pépite, son diamant qui est allé se polir sous les cieux de Charlemagne. Compagne du savoir, cette Peulh Sous le visage d’un ange est l’espoir de toute une nation. Abnégation et détermination, elle les a en bandoulière. L’émulation nous gagne de jour en jour, les prières de chaque jour deviennent des murs de lamentations. Réclamer la protection de cette Puissance qui doit nous ramener cette innocence qui est en elle. 

Familles, amis, férus, et même inconnus se ruent dans les rues de la ville, pour la retrouver. Elle a prouvé qu’on pouvait compter sur elle. Tiens, bel esprit, tu vois comment la voix sur ta voie te parle, on a compris que c’est un jeu de cache-cache (ironie triste). Taquine que tu es, décline cette épine qui te poursuit pour te faire du mal. Génial, tu vas nous revenir, construire ton avenir, tu inspires cette jeunesse, tu le savais ? On t’appelle Avé Diary, réponds. Bon, tu es l’amont, personne pour te prendre au rebond, tu es un don du Ciel, tu le savais ? On t’appelle Avé Diary, allô. Tu vaux, sous nos yeux, tu es un cadeau, sous nos cieux, il nous te faut, tu le savais ? Avé Diary, tu entends. Tends la main, malgré le brouillard, le mauvais temps, le vent, et même les tares de notre temps, tu as uni un peuple.

SOD doit être sauvé, Diary Sow doit être retrouvée. Des prières sont effectuées pour tous jeunes disparus et malades. Le combat continu, la jeunesse mérite mieux.

Khadim Diakhate

6 commentaires sur “CHRONIQUE | Lettre à Diary Sow

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.