fbpx

Chronique | Assemblez-vous pour le bien Nationale

Chronique | Assemblez-vous pour le bien Nationale

12 septembre, un nouveau cycle démarre à l’hémicycle. C’est fait et validé. Le compte est bon. 165 députés à installer. Merci à la 13e législature et à ce 11e président de l’Assemblée. Fin des calculs, ce qui semblait être une suite logique, simple et facile, tend à ressembler à une bataille entre êtres.

Oui, le défi est grand. Les forces en présence doivent montrer du cran.

Après tout, l’enceinte est bien circulaire donnant l’air d’une arène.

Les sièges bien confortables pour créer une aise de spectateurs.

La somme de tout ça résulte à des tacles et spectacles en pagaille. Mais l’heure est grave !

Le dénominateur commun est perdu de vue.

Le Peuple.
Chers représentants du Peuple que vous êtes, la littérature de votre législature doit résider dans votre art à porter la parole de votre contrée.

Pas de vous contrer, de vous montrer les crocs juste pour le plaisir d’un être.

Les appartenances citoyennes doivent prendre le dessus.

Prendre de la hauteur pour éviter la torpeur de la frustration.

Exprimez-vous, ne soyez pas cette peau lithique aux mains en mouvement joint après chaque passage du « co-pain » de parti.

La partie doit changer, le niveau du jeu doit être rehaussé.

De la rez-de-chaussée au dernier étage, les briques doivent être assemblées pour une seule et unique raison, mettre à l’abri le Peuple.

Ce Peuple qui les a choisi. Ce Peuple à la rue, sans domicile fixe pour cracher son venin.

Place de la Nation, Université Cheikh Anta Diop, Pikine, Keur Massar, Ziguinchor, Bignona, Saint-Louis, Thiès, etc…

J’en passe, des traces de sang ont assez coulé sur ces lieux. Ce Peuple en a « océan » (marre n’est pas assez vaste) d’être pris pour escalier menant à la félicité personnelle.

À partir de ce 12 septembre, le combat unique qui doit s’imposer, est le débat à poser pour l’épanouissement de la société sénégalaise, dans tous domaines possibles.

Redonner la Santé à une Éducation pas très branchée à la Culture, oubliant souvent l’Agriculture et l’Élevage de l’Artisanat, dans un Environnement pas très favorable à la Pêche de l’Emploi.

Les axes sont là. Aux défenseurs du Peuple de répondre présents en faisant du milieu dans lequel ils vont évoluer pour les 5 prochaines années un espace pour atteindre le but commun, SAUVER LE PEUPLE.

Neñu nékk ay Serviteurs te Aar Askaan Wi Benno Bokk Yakaar ci ñun ngir ñu Wàllu ko…

Mamadou Kane

Laisser un commentaire