fbpx

Zlecaf : le coup d’envoi est lancé ce 1er janvier

Zlecaf : le coup d’envoi est lancé ce 1er janvier



L’accord de la zone de libre libre-échange continental (Zlecaf) est entré en vigueur ce vendredi 01 janvier 2021. Il a pour but d’accroître le commerce intra-africain et d’y développer les richesses. La Zlecaf prévoit d’ici 15 ans au maximum la suppression de 90 % des taxes douanières sur les biens et les services.


Les 34 pays concernés et qui ont mis en place la zone de libre-échange (Zlecaf) ont déjà débuté leurs échanges selon de nouvelles règles.
Avec un potentiel démographique de 1,2 milliards de personnes, l’accord de la Zlecaf va permettre de développer « le commerce intérieur et la suppression entre 85 % et 90 % des taxes douanières sur les biens et les services ».

Pour atteindre cet objectif, il faudra implémenter et appliquer des stratégies de stimulation en développant plusieur secteurs comme transport, favoriser la production africaine et ainsi augmenter les échanges au niveau du continent qui ne représentent actuellement que 16 % afin de générer de la richesse.

« Le déficit d’infrastructures reste un élément essentiel pour l’accomplissement de cet objectif continental », souligne Charles Fé Doukouré, économiste ivoirien.


Le Dr Francis Mangeni, responsable des promotions commerciales au secrétariat de la Zlecaf, revient sur les raisons de ce choix. « Il y a eu une compétition, que le Ghana a remportée. Tout d’abord, ils ont proposé de fournir des locaux entièrement meublés pour le secrétariat de la Zlecaf. Ils ont aussi beaucoup investi : 10 millions de dollars, pour soutenir le travail du secrétariat. »

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire