fbpx

Coup d’Etat au Burkina : La Russie sort de son mutisme et apporte des éclairages

Coup d’Etat au Burkina : La Russie sort de son mutisme et apporte des éclairages

« Nous souhaiterions que la situation au Burkina Faso se normalise au plus vite, que l’ordre soit totalement assuré dans le pays et qu’on revienne au plus vite dans le cadre de la légitimité », a déclaré le porte parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Après le nouveau coup d’Etat au Burkina Faso qui a vu le renversement du Lieutenant-Colonel Sandaogo Damiba au profit de Ibrahim Traoré, la Russie est sortie du silence. Lors de son briefing quotidien, le porte parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a demandé un retour à la normale dans les plus brefs délais.

Alors qu’un drapeau russe a été brandi par un des militaires-putschistes, M. Peskov n’a pas souhaité commenter la possibilité d’une coopération de la Russie avec les nouvelles autorités du Burkina Faso, rapporte l’agence de presse russe TASS.

Dans la même matinée de ce lundi, l’agence de presse russe TASS a affirmé la situation dans le pays « tend à se calmer ». « Selon les informations de l’ambassade de Russie à Abidjan, représentant nos intérêts au Burkina Faso, la situation dans ce pays africain est sous contrôle des nouvelles autorités et tend à se calmer. Aucune victime n’est à déplorer parmi les ressortissants russes se trouvant sur le territoire burkinabè », est-il indiqué dans le communiqué du ministère.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire